Actualité

Vacations : Armel le Cléac'h "La dernière ligne droite sera compliquée !"

Photo sent from the boat Spirit of Hungary, on December 28th, 2016 - Photo Nandor FaPhoto envoyée depuis le bateau Spirit of Hungary le 28 Décembre 2016 - Photo Nandor FaSOH77 HEADING TO THE BIG CAPE - everything is all right on boardPoz: dec. 29, 07

Conrad Colman, Foresight Natural Energy
"Je suis extrêmement fatigué mais je suis content parce que je suis toujours en course. Je suis toujours un marin avec un bateau qui avance. C’était compliqué de récupérer l’étai qui était emmêlé avec la voile. Ça m’a pris beaucoup d’efforts pour la libérer. J’ai dû m’y reprendre à 3 fois. J'ai passé 5 ou 6 heures suspendu avec le baudrier, avec plein de couteaux pour couper la voile. Tout n’est pas encore opérationnel. Pour l’instant je ne peux pas hisser la grand-voile au dessus du troisième ris. Le boulot n’est pas fini, il reste beaucoup de choses à faire. Après avoir eu la frayeur de perdre le mât, j’ai dormi 8 ou 10h profondément. Je prends aussi le temps de manger. Je suis tout seul dans ce merdier. J’ai eu des conditions dantesques. J’ai d’abord faillit perdre le mât donc je suis content de toujours l’avoir. J’ai navigué proprement 60 jours et je suis ravi de continuer."

Conrad Colman (NZL), skipper Foresight Natural Energy, at start of the Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on November 6th, 2016 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee GlobeConrad Colman (NZL), skipper Foresight Natural Energy, au départ du V

Vacation de 10h avec Conrad Colman

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

 

Armel le Cléac’h, Banque Populaire VIII
"Jusqu’au bout ça ne va pas être simple. La météo n’a pas un schéma classique. Il y a une dépression au large des Canaries qui met un peu la pagaille. On va avoir un Pot au Noir un peu compliqué. On va faire avec, on n’a pas le choix. Depuis que j’ai passé le cap Horn les éléments ne sont pas favorables. Je me concentre sur la trajectoire et sur les fichiers météo. A moins de deux semaines de l’arrivée, j’essaye de faire attention et de conserver la tête de course. Il ne va pas falloir s’énerver mais ne pas se laisser faire. La dernière ligne droite sera compliquée. On a un peu de mer donc ce n’est pas super confortable. Le bateau va vite avec les foils. Les conditions sont plutôt bonnes pour avancer. 

À Vincent Riou
« Ça fait plaisir de t‘entendre, je regardais sur la carte tout à l’heure, je suis à peu près au même endroit où on s’est vus la dernière fois en mer. J’ai bien pensé à toi. Le début de course avec toi était super sympa. »

À Thomas Coville
« C’est vraiment sympa de t’avoir vu à mon arrivée à New-York. C’était ma première victoire en IMOCA. Ça motive pour la suite, dont le Vendée Globe en cours. T’as ouvert la voie, ça donne envie à d’autres, dont à moi, d’aller chercher des exploits comme le tien. En ce moment il y a pas mal de belles choses à faire sur l’eau. » 

Photo sent from the boat Banque Populaire VIII, on December 14th, 2016 - Photo Armel Le Cleac’hPhoto envoyée depuis le bateau Banque Populaire VIII le 14 Décembre 2016 - Photo Armel Le Cleac’h

Vacation de 12h avec Armel Le Cleach

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

 

Jean-Pierre Dick, StMichel-Virbac
"Ça a été difficile, avec une journée à 30 noeuds de vent et un clapot court. Difficile de dormir dans ces conditions. La situation est sous contrôle à peu près. La bataille pour la quatrième place va être serrée. C’est important pour tout le monde de terminer la course. Ce sont des projets qui sont longs. La satisfaction vient aussi de voir l’arrivée."

À Vincent Riou
« C’est une belle preuve de ta passion de continuer à suivre l’épreuve. On est vraiment impressionnés par la performance de Jean (Le Cam), qui a réussi à se remettre dans le bain. Il a démontré une belle prestance. »

Photo sent from the boat St Michel - Virbac, on December 15th, 2016 - Photo Jean-Pierre DickPhoto envoyée depuis le bateau St Michel - Virbac le 15 Décembre 2016 - Photo Jean-Pierre Dick

Vacation de 12h avec Jean-Pierre Dick

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

 

© Jean-Marie Liot / DPPIFabrice Amedeo, Newrest-Matmut

"Je tire des bords le long de la ZEA (Zone d'Exclusion Antarctique) en attendant de traverser une dorsale et toucher des vents du nord pour aller jusqu’au Cap Horn. Je devais me réveiller de ma sieste dans du vent mou mais j’ai encore 20 noeuds donc c'est très bien mais ce n'est pas ce qui était prévu pour réparer ma GV. Malgré mes soucis, je n’ai pas perdu trop de terrain sur Cali qui est sous grand gennaker donc c’est très bien.

La dépression était impressionnante et assez méchante. Je pense avoir su la traverser en bon marin en sachant lever le pied donc pas mécontent. J’ai pu depuis me reposer, ranger le bateau etc. J’attends la molle annoncée pour retravailler sur la GV.

La 1ere chose que je ferai une fois à terre ? Faire un gros bisous et un gros câlin à mes trois enfants qui me manquent énormément (et après... : une bonne douche !)"

Faune marine
"Hier après midi, j’ai entendu des petits bruits dans la cabine, des sortes de mini ultra-sons, je suis sorti et là, tout autour de mon bateau, il y avait 20 globicéphales noirs de 10 à 12 mètres, c’était incroyable ! J’étais très déçu parce que je croyais les avoir filmé et ça n’a pas marché… Dans l’océan Indien sinon j’avais toujours un à deux albatros avec moi."

Au programme
"Je viens de dormir 4h parce que j’étais un peu malade, bon pas malade mais au lieu de dormir 1h, j’en ai dormi 4 !  C’est quelque chose qu’on ne peut se permettre que dans le grand Sud je pense. Donc je vais d’abord prendre un bon petit déjeuner puis me mettre au travail sur la grand-voile en la renforçant. Pour ça, je vais découper 3 fines lattes d'environ 40 cm dans une planche de fibre de verre que je vais coller à la voile pour ne plus que ça bouge.

J’ai hâte de passer l’Horn ! Je suis comme un enfant avant Noël, tout excité donc j’essaie de ne pas trop y penser. Toujours très heureux de faire ce Vendée Globe et je prends souvent conscience de la chance que j’ai d’y être encore par rapport à certains de mes petits camarades."

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016