Actualité

Seul au monde !

Technofirst Face Ocean, skipper Sebastien Destremau (FRA) Aerial illustration of start of the Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on November 6th, 2016 - Photo Vincent Curutchet / DPPI / Vendée GlobeTechnofirst Face Ocean, skipper Sebastien De

Le Vendée Globe est décidément une course en solitaire pour le skipper de TechnoFirt-faceOcean qui, seul à bord, est désormais seul en mer dans ce 8ème Vendée Globe. Une grosse semaine de course encore, même si le classement ne changera désormais plus pour celui qui va devoir patienter jusqu’à la fin de la semaine prochaine avant de connaitre à son tour la ferveur qui l’attend pour son entrée dans le chenal des Sables. 
Aujourd’hui, samedi 4 mars, les conditions de vent et de mer seront un peu plus musclées pour Sébastien qui devrait toucher des vents de l’ordre de 25-30 noeuds de Sud-Ouest et plus dans les rafales, le tout dans une mer formée par une houle de 4 à 6 mètres. 
A partir de dimanche soir ou lundi matin, le skipper de TechnoFirt-faceOcean devra franchir une zone de transition avec une bascule du vent au Sud-Est qui passera ensuite au Sud-Ouest. Il sera donc un peu ralenti à nouveau, mais son ETA (Estimation de son heure d'arrivée) est toujours prévue le 10 mars prochain, à moins que le skipper ne ralentisse un peu son allure pour arriver le week-end prochain...

La dernière vidéo reçue de Sébastien Destremau, alors qu'il rencontrait des conditions musclées, au près...

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016