Actualité

Fabrice Amedeo remet son bateau à l’eau sous les couleurs de « Newrest-Brioche Pasquier »

Mise à l'eau de Newrest-Brioche Pasquier
© Jean-Marie Liot / Newrest - Brioche Pasquier

© Jean-Marie Liot / Newrest - Brioche PasquierTrois mois après la fin d’un premier Vendée Globe en tous points réussi, Fabrice Amedeo a remis son IMOCA à l’eau hier mercredi, à Lorient, au terme d’un chantier rondement mené. L’objectif était de redonner au bateau tout son potentiel et sa fiabilité après un tour du monde dans la quille.
« Nous avons uniquement procédé à une inspection et à la réparation de ce qui était endommagé à bord », explique Fabrice Amedeo. « Les safrans, qui avaient montré quelques faiblesses pendant le tour du monde, ont été renvoyés chez le fabricant, tout comme le vérin de quille et le gréement qu’il fallait inspecter. L’équipe a ensuite tout réceptionné et remonté. Globalement, le bateau a très peu souffert pendant le Vendée Globe, il n’y a donc pas eu de grand chantier à mener. »

© Jean-Marie Liot / Newrest - Brioche PasquierDe nouvelles couleurs pour 2017
Fabrice et ses partenaires ont révélé un nouveau nom et de nouveaux engagements. Ainsi, si le Groupe Newrest, spécialiste du catering, reste fidèle au marin depuis 2014, il sera désormais associé à Brioche Pasquier qui le rejoint en tant que partenaire titre. Originaire du Maine et Loire, tout comme Fabrice Amedeo, la société a souhaité renforcer sa présence à ses côtés après d’heureux débuts communs sur le Vendée Globe. « C’est une grande satisfaction pour moi de voir que tous les partenaires engagés à mes côtés poursuivent l’aventure, car la Matmut continue également à me soutenir », confie Fabrice.

Un retour rythmé
La fin du chantier vient également marquer le terme d’une première phase pour cette année 2017 ; celle de la réadaptation à terre et d’un retour rythmé pour Fabrice Amedeo qui partage son temps entre Levallois-Perret et La Trinité-sur-Mer : « Depuis la fin du Vendée Globe, la reprise a été assez rythmée. Je suis allé à la rencontre de mes partenaires qui m’ont beaucoup sollicité pour venir partager mon aventure. Je me suis attaqué à la rédaction de mon prochain livre, inspiré de mon tour du monde, qui sortira à la rentrée aux éditions Glénat. J’ai également passé du temps en famille, repris la préparation physique et préparé la suite. »

La Transat Jacques Vabre en point d’orgue de la saison 2017
Place maintenant à la navigation et aux entraînements en vue d’une saison qui passera par l’ArMen Race à La Trinité-sur-Mer, port d’attache de Newrest-Brioche Pasquier, et bien entendu par une participation à la Transat Jacques Vabre qui partira du Havre le 5 novembre prochain et mettra le cap sur Salvador de Bahia au Brésil. Une course en double que Fabrice Amedeo disputera avec un marin dont le nom sera dévoilé sous peu et pour laquelle les objectifs sont très clairs : « J’ai beaucoup progressé sur mon premier Vendée Globe et mon objectif est de consolider mes acquis à l’échelle d’une transatlantique, avec un co-skipper confirmé. Je sais que j’ai un vrai travail à faire sur la performance pour continuer à apprendre. Tout cela évidemment en prenant soin de toujours partager un maximum avec la terre. »

Source : Service de presse de Fabrice Amedeo  

 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016