Actualité

Alan Roura s’associe à Frédéric Denis pour la Transat Jacques Vabre

Alan Roura et Frédéric Denis associés pour la Transat Jacques Vabre

C’est le 5 novembre prochain, au Havre, que sera donné le départ de la Transat Jacques Vabre, une course en double à destination de Salvador de Bahia au Brésil. Pour l’accompagner sur cette épreuve, Alan Roura a choisi Frédéric Denis, ancien ‘Ministe’ aguerri, au palmarès des plus éloquents : en Mini 6,50 d’abord, avec grand nombre de podiums, dont une victoire en proto dans la Mini Transat 2015. Fred Denis a aussi brillé en multicoque : vainqueur de l’Armen Race 2017 en Multi2000, vainqueur du Tour de Belle-Île 2017 en Multi50. Avant cela, il avait décroché un titre de champion de France de J80 en 2007 ainsi que trois autres en Voile Universitaire (2008, 2009 et 2010). Ce véritable touche à tout compte également trois participations aux Championnats du monde de J22 (de 2003 à 2005), deux Tours de France à la Voile, plusieurs expériences en Dragon et fut boat-captain et membre navigant du Maxi-Trimaran Sodebo Ultim avant d’intégrer le team PRB de Vincent Riou comme ingénieur lors du dernier Vendée Globe.
Un profil complet qu’Alan recherchait pour entamer sa nouvelle campagne en IMOCA. « Je voulais quelqu’un qui pourra m’apporter quelque chose en termes de navigation pure », explique le skipper suisse de 24 ans, 12e du Vendée Globe 2016-2017. « Fred est un marin issu du monde de la régate, il me sera complémentaire au niveau de l’analyse météo et de la stratégie. C’est aussi une personne avec qui je sais que cela se passera bien à bord. »

Quand « l’esprit Mini » s’exporte en IMOCA…
Une compatibilité tant humaine que sportive partagée par Frédéric Denis, qui courra en Figaro dès l’an prochain et vise une participation au Vendée Globe en 2024 : « Je pense que notre duo avec Alan sera enrichissant pour l’un comme pour l’autre, grâce à son grand sens marin et à sa faculté d'accomplir tout ce qu'il entreprend avec brio, ainsi qu’à mon expérience technique et mes qualités de navigation. Sans oublier que nous nous entendons très bien et partageons les mêmes valeurs venues de ‘l’esprit Mini’, ce qui est à notre sens essentiel pour toute course en double. »
Dès le mois de juillet, les deux navigateurs commenceront à s’entraîner ensemble, en Figaro, afin d’établir leurs repères et trouver rapidement certains automatismes puis en IMOCA une fois La Fabrique II remise à l’eau, avant de partir en qualification pour la Transat Jacques Vabre. Le 5 novembre, ils partiront direction le Brésil avec comme principal objectif d’exploiter au mieux le potentiel de la nouvelle monture du jeune Suisse (avant un chantier de mise à sa main début 2019). Sur la Transat Jacques Vabre, le duo Roura/Denis visera le podium en non-foilers. Alan Roura : « On ne connaît pas encore la liste définitive des participants de notre catégorie, mais il promet d’y avoir du beau monde. L’idée sera de se confronter aux bateaux de même génération que le nôtre et de viser une belle performance au sein des ‘non-volants’. C’est un beau challenge pour une première course sur La Fabrique II, je me réjouis d’avance ! »

Source : La Fabrique

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016