Actualité

Le nouveau défi de Sébastien Josse en multi

Sébastien Josse - Edmond De Rothschild
© Yann Riou / GITANA SA

L’activité redouble d’intensité et le chantier dans lequel a été assemblé le Maxi Edmond de Rothschild prend actuellement des allures de ruche. Et pour cause : la mise à l’eau de cette unité imposante est prévue dans quelques semaines à peine, le 17 juillet à Vannes. Pierre Tissier, directeur technique du Gitana Team, fait le point sur l’avancement du chantier : « Tout se met en place ici et nous sommes au jour près dans le tableau de marche que nous nous étions fixé. Il reste encore quelques aléas possibles sur certaines pièces en usinage mais si tout déroule comme prévu nous serons à l'eau le 17 juillet prochain ! L'accastillage est en place, l'électronique touche à sa fin et nous pourrons bientôt attaquer la pose des filets. Toute l'installation hydraulique est réalisée en parallèle car pour cette partie il fallait attendre la fin du composites de la plate-forme. Le mât et la bôme sont actuellement équipés à Lorient chez Lorima. Les appendices sont eux fabriqués par des prestataires extérieurs - Re Fraschini en Italie pour les foils, C3 technologies à La Rochelle pour les safrans et Heol Composites pour la dérive  - et seront vraiment les dernières pièces à rejoindre le puzzle dans les tous derniers jours de chantier. »

« De réelles nouveautés et innovations technologiques »
« Le bateau que nous mettrons à l'eau dans quelques semaines propose de réelles nouveautés et innovations technologiques, des choses qui n'ont jamais été faites à cette échelle », indique pour sa part Cyril Dardashti, directeur du Gitana Team, avant de poursuivre : « Toute l'équipe réalise un travail incroyable pour rester dans le calendrier initial. Cette construction peut être comparée à un Ironman, vingt mois de chantier c'est long et difficile et comme pour toute épreuve engagée, les derniers kilomètres réclament encore plus d'efforts et d'énergie. Avec Pierre Tissier, nous sommes là pour mettre l'équipe dans un état de confiance et faire que chaque membre arrive à se transcender pour cette dernière ligne droite.»  

Sébastien Josse s’associe à Thomas Rouxel pour la Transat Jacques Vabre
Sébastien Josse multiplie les allées et venues auprès de l'équipe technique et du bureau d'études Gitana à pied d'œuvre à Vannes. Et il ne cache pas son impatience: « Naturellement, j'ai hâte que cette phase de chantier se termine et que celle de la navigation s'ouvre, mais ces dernières semaines sont une bonne transition entre les deux car l'installation des systèmes et l'aménagement du cockpit à notre main est un premier passage de témoin entre le technique et les navigants. En ce moment, ça va très vite au chantier et chaque jour le bateau évolue, est différent. Le composites est derrière nous et forcément on entre plus dans du concret : l'accastillage est à poste, les câbles électriques sont tirés et l'électronique mise en place… Le Maxi prend vie et dans moins d'un mois nous sommes à l'eau ! »

Le Maxi Edmond de Rothschild en chiffres

Début de construction : octobre 2015
Mise à l'eau : 17 Juillet 2017
+ 170 000 heures de travail, dont 35 000 heures d'études
+ /- 40 personnes en moyenne sur 20 mois de construction
Longueur : 32 mètres
Largeur : 23 mètres
Poids (déplacement) : 15,5 tonnes
Tirant d'air : 37 mètres
Surface de voilure au portant : 650 m2 Surface de voilure au près : 450 m2 Appendices  / Nombre : 6 - Type : safrans de flotteurs en T (2), foils en L (2), dérive coque centrale (1), safran de coque centrale en T (1)
Architectes : Team Verdier en collaboration avec le bureau d'études Gitana
Constructeurs : C3 Technologies (cloisons et appendices), Re Fraschini (foils), Lorima (mât), Multiplast (plate-forme), Persico (casquette)

Source : Gitana Team

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016