Actualité

Alan Roura remet à l’eau son nouvel IMOCA

Remise à l'eau de La Fabrique d'Alan Roura
© Christophe Breschi

C’est un moment fort dans la vie de tout marin, encore plus lors d’un lancement de nouveau projet. En remettant son nouvel IMOCA à l’eau après deux mois de chantier, Alan Roura n’a pas caché son émotion de voir son rêve se poursuivre. Le skipper suisse de 24 ans, qui avait terminé 12e du Vendée Globe à bord de l’un des plus vieux bateaux de la flotte, peut en effet, enfin, ouvrir le nouveau chapitre de sa carrière de coureur au large : « Cela fait maintenant deux mois que La Fabrique a renouvelé sa confiance en moi et que je dispose d’un nouveau bateau, plus récent que mon fidèle Superbigou, mais dans un hangar, il est difficile de prendre vraiment la mesure de ce qu’il m’arrive. Là, ma nouvelle monture à l’eau, je réalise enfin que ça y est, c’est reparti ! C’était une super journée, je suis un marin heureux, tout simplement ! »

Premiers bords en fin de semaine prochaine
Le bateau remis à l’eau et son mât de retour à poste, reste désormais à rééquiper entièrement La Fabrique « II » en vue des premières navigations : « Après avoir réinstallé la bôme, il faudra remettre tout l’accastillage et le gréement courant (poulies, bouts…) afin d’armer le bateau. Dans une petite semaine, les voiles seront à poste et nous pourrons aller tirer nos premiers bord avec Fred (Denis, co-skipper d’Alan pour la prochaine Transat Jacques Vabre, ndlr) qui courra ce week-end la Rolex Fassent Race. J’ai hâte ! » Après leurs premières navigations, Alan et Frédéric devront partir en qualification pour leur transatlantique en double de novembre prochain, puis poursuivront leurs entraînements en Figaro tandis que les voiles partiront en peinture. Un programme chargé mais qui donnera l’occasion aux deux marins de trouver leurs repères en mer.

Source : La Fabrique Sailing Team

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016