Actualité

Deux sur trois pour Ralf Tech

Ralf_Tech_Gabart
© Jean-Marie Liot / DPPI

Ralf_Tech_40JFranck Huyghe, présentez-nous la marque RALF TECH ?
RALF TECH est une marque franco-suisse que j'ai créée en 1998. Installée à Paris et à Lajoux, dans le Jura suisse, RALF TECH est une marque exclusive proposant une collection de grande qualité au design puissant, dotée de mouvements innovants et reconnus pour leurs qualités intrinsèques. Notre collection fonde sa légitimité dans l’histoire de la marque, intimement liée au monde de la mer, que se soit sous l'eau, avec un record du Monde de profondeur et d'étanchéité en conditions réelles (-330 mètres pendant 10 heures en 2005) ou sur l'eau, avec des tests « grandeur nature », que ce soit en surf ou en régate à la voile. Une des particularité des montres RALF TECH est notamment d'avoir travaillé bien au-delà de la norme « ISO 6425 montres de plongée » afin d'obtenir des outils professionnels ultra-résistants utilisables par des opérateurs spécifiques (commandos de marine, nageurs de combat, unité sous-marine du GIGN, sapeurs-pompiers du GRIMP, etc…) mais aussi par le plus grand nombre.

Ralf_Tech_40JPouvez-vous nous décrire la montre développée pour le Vendée Globe ?
La montre portée par les skippers est la WRX "A" Hybrid spécialement gravée Vendée Globe. Née d'une mise au point conjointe entre les ingénieurs de RALF TECH et les nageurs de combat du commando Hubert de la Marine nationale puis testée plus d'un an sur les « terrains d'opérations extérieures », la WRX "A" accompagne les hommes du Commando Hubert dans toutes leurs missions depuis 2010. Partant de cette expérience inégalable, la WRX "A" Hybrid est disponible pour tous depuis fin 2011. Ses atouts sont nombreux mais voici les principaux : un mouvement révolutionnaire 15 fois plus précis qu’un mouvement automatique classique ; une autonomie record et un bilan énergétique très favorable grâce à l'absence de pile ; une solidité éprouvée en conditions réelles et une étanchéité sans failles ; une lisibilité optimale quelles que soient les conditions.

 

« La revente au profit d'une oeuvre caritative serait une belle idée »

 

Ralf Tech_Dick© Jean-Marie Liot / DPPIQuelle opération avez-vous mise en place avec les skippers du Vendée Globe ?
L'idée est très simple. Sachant que notre montre WRX "A" Hybrid est virtuellement indestructible, nous avons décidé de demander aux skippers de valider à leur façon les acquis militaires. Pas de « figures imposées » donc, mais nous avons jugé que le simple fait de porter notre montre au quotidien dans les conditions souvent agitées et parfois dantesques que connaissent ces hommes d'exception constituerait un retour d'expérience majeur. Nous nous sommes rapproché de tous les skippers et neuf d'entres eux se sont sympathiquement proposés pour devenir nos « testeurs » grandeur nature. Je suis très fier de vous dire que deux des trois marins en tête de la course portent une RALF TECH (ndlr : François Gabart et Jean-Pierre Dick).

Que vont devenir ces montres d'exception qui auront fait le tour du monde ?
Dans notre esprit, une fois l'expérience validée, ces montres sont destinées à servir une cause. Bien sûr, les skippers peuvent - car ils s'y sont sûrement attachés - décider de garder leurs montres et de continuer à les utiliser au quotidien. Mais dans mon esprit, dans la mesure où nous leur avons offert ces montres, je pense qu'il serait noble qu'ils les offrent à leur tour. La revente au profit d'une oeuvre caritative serait par exemple une belle idée, servant à fois la notion de générosité qui habite ces aventuriers au grand coeur et la notion de partage qu'ils véhiculent. Dans tous les cas, j'aime assez l'idée que ces « outils » portent à travers cette action ces valeurs communes aux skippers et à la marque RALF TECH.

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016