Actualité

Bruno Retailleau : « Chers amis skippers... »

Bruno Retailleau
© Olivier Blanchet / DPPI

Chers amis skippers,

Vous avez bien voulu me transmettre un courrier relatif à la réclamation posée par le Comité de Course contre le bateau Cheminées Poujoulat, par lequel vous souhaitez que le jury international rectifie sa décision de disqualification de Bernard Stamm.

Personne n’est mieux placé que vous pour connaître la double nature du Vendée Globe depuis son origine, à la fois aventure humaine exceptionnelle en même temps qu’épreuve sportive incomparable. A ce titre, je dois veiller dans mes fonctions de président de l’organisation à respecter l’indépendance de l’instance arbitrale internationale représentée par le jury. Je me suis d’ailleurs abstenu volontairement de tout commentaire sur la décision qu’il a prise.

Le jury est indépendant et souverain. Nommé par la Fédération Française de Voile, ce jury est l’une des trois clés de voûte de la course, avec le Comité de Course et le Comité de Jauge. Son impartialité est la meilleure garantie de l’équité sportive entre chacun des concurrents.

Pour autant, j’imagine le désarroi profond de Bernard, dont la bonne foi n’est absolument pas remise en cause. Il a depuis saisi l’opportunité que lui donne le règlement pour demander un nouvel examen des faits. J’espère de tout cœur que les éléments qu’il produira apporteront un nouvel éclairage auprès des juges arbitres de la course.

Les sentiments d’affection et de solidarité qui se manifestent actuellement dans le monde marin et auprès des passionnés du Vendée Globe sont à la hauteur des difficultés qu’il rencontre et du courage dont il fait preuve, croyez bien que j’en suis le premier touché.

En attendant de vous revoir tous en Vendée, je vous souhaite bon vent pour cette nouvelle année.

Bruno Retailleau
Président de la SAEM Vendée

>>> Découvrez la lettre des skippers envoyée à Bruno Retailleau, Bernard Bonneau et Christophe Gaumont

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016