2016 Tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance

Articles > Gutek paré pour la grande boucle

Gutek paré pour la grande boucle

Articles |

Le 10 novembre prochain, il sera le premier Polonais de l’histoire de la course à couper la ligne de départ du Vendée Globe. Le 1er octobre dernier, Gutek a réussi sa qualification, et ce week-end, une cérémonie officielle s’est déroulée à Sopot près de Gdansk.

Commentaires 1

Baptême Energa/Gutek
 

Zbigniew « Gutek » Gutkowski est heureux. Sa qualification de 1500 milles s’est déroulée à merveille. Le skipper polonais a même poussé jusqu’à Cherbourg histoire de toucher les côtes françaises avant de terminer la préparation de son bateau près de Portsmouth, à Gosport exactement. « Ce bateau est un rêve, a déclaré Gutek à son arrivée à Cherbourg. J’ai navigué à moitié de sa puissance parce que je ne le connais pas encore très bien. Mais nous avons quand même parcourus 400 milles en 24 heures, ce qui n’est pas mal du tout. Je suis très heureux d’avoir ce bateau. » Energa est un plan Finot/Conq construit en 2007 ayant appartenu à Alex Thomson avec lequel le skipper anglais a terminé 2eme de la Barcelona World Race (2007-2008) avec un record de vitesse de 501,3 milles en 24 heures.

 

Soutenu par le premier producteur d’électricité en Pologne, Energa, Gutek n’est pas peu fier de participer à la course la plus dure au monde. « Ce bateau est une chance pour moi de faire un podium dans le Vendée Globe. Bien sûr je ne peux rien promettre. Seul et sans escale, tout peut arriver, mais je vais donner tout ce que je peux. Je suis fier d’être le premier Polonais à courir une telle course. Certains parlent de moins de 80 jours, mais je pense qu’avec 90 jours je peux faire un podium, et avec 100 jours, une place de 5eme. » Qui sait ? Gutek pourrait bien réserver une surprise !

Olivia Maincent

Gutek Portrait

En continu

1/381 > Toute l'actu

NEWSLETTER

Twitter

Facebook