2016 Tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance

Articles > Cheminées Poujoulat disqualifié

Cheminées Poujoulat disqualifié

Articles |

Le jury international et indépendant de la direction de course, du comité de course et de l’organisation du Vendée Globe a pris la décision de disqualifier Bernard Stamm pour infraction à l’article 3.2 de l’avis de course. Suite à l’arrêt du skipper, le 23 décembre dernier, au sud de l’île d’Enderby (Auckland Islands) pour réparer ses hydrogénérateurs, le comité de course avait réclamé contre Cheminées Poujoulat pour avoir reçu assistance.

Bernard Stamm 2012
© Jean-Marie Liot / DPPI

Bernard Stamm dispose d’un délai de 24 heures (soit au plus tard jeudi matin) après réception de la décision pour demander à ce même jury la réouverture de l’instruction conformément à la règle de course 66 en précisant les motifs. Sans demande de réouverture à l’expiration de ce délai, la décision sera considérée définitive. Le comité de course dispose du même droit.

Les autres concurrents en course disposent également de ce droit mais dans un délai de 6 heures à partir de la réception de la décision pour demander réparation s’ils se considèrent lésés par la décision du jury.

Voici, dans le détail la réclamation du comité de course contre Cheminées Poujoulat, la procédure, les faits établis, la conclusion et la décision du jury.

 

Réclamation du Comité de Course contre Cheminées Poujoulat

 

Procédure

Le 24 12 2012 à 12h13, la direction de course envoie au jury le rapport d’un incident impliquant Cheminées Poujoulat dans les Auckland Islands.

Le 24 12 à 15h07, le Comité de Course envoie au jury et à la direction de course une intention de réclamer contre Cheminées Poujoulat pour une infraction présumée à l’Avis de Course 3.2.

Le 24 12 à 15h53, la direction de course informe Cheminées Poujoulat de l’intention de réclamer du Comité de Course.

Le 26 12 à 12h57, le jury demande à Bernard Stamm d’apporter ses commentaires sur la réclamation, en insérant le rapport de la direction de course sur lequel est fondée la réclamation.

Le 26 12 à 21h37, le Comité de Course envoie la réclamation complète au jury.

Le 27 12 à 07h31, le jury transfère à Cheminées Poujoulat la réclamation complète du Comité de Course.

Le 28 12 à 10h50, Régis Rassouli, de l’équipe Cheminées Poujoulat, envoie au jury une information disant que Bernard Stamm a repris la course et enverra son rapport à propos de l’incident dès que possible.

Le 29 12 à 10h40 Bernard Stamm envoie son rapport au jury.

 

Faits établis

Le 22 12, Bernard Stamm décide de se dérouter vers Auckland Islands pour réparer ses hydrogénérateurs.

Jusqu’au 23 12 à 04h00, Bernard Stamm navigue par ses propres moyens aux abords de Sandy Bay, se préparant à mouiller.

A 04h53, Bernard Stamm se mouille dans la baie après avoir déplombé le moteur et le mouillage lourd.

A 20h00, Bernard Stamm remarque la présence d’un navire scientifique russe Professeur Khoromov mouillé près de sa position.

Puis, dans la demi-heure qui suit, Bernard Stamm remarque que son bateau dérive.

Voyant que son bateau dérive vers le navire scientifique, Bernard Stamm l’appelle par VHF. Au cours de la conversation avec l’équipage, ce dernier lui propose d’amarrer son bateau au navire. Considérant l’urgence de la situation, Bernard Stamm décide de se servir du navire comme ancre et informe l’équipage de sa décision par VHF.

Ensuite, Bernard Stamm prépare le bateau pour le relancer, prépare les voiles et remet tous ses appareils en route.

En ressortant dans le cockpit, Bernard Stamm s’aperçoit qu’une personne est montée à bord et qu’elle a commencé à remonter l’ancre.

Bernard Stamm lance le moteur et met le pilote automatique, puis va à l’étrave pour remonter l’ancre.

Bernard Stamm décide de ne pas demander à la personne de quitter le bord « Quand je l'ai vu à bord, je n'ai pas trouvé d'argument qui justifiait le fait de le renvoyer du bord. »

Bernard Stamm retourne aux commandes moteur et à la barre et la personne à l’étrave jette le câblot  sur le bateau russe pour l’amarrer.

Immédiatement après, la personne quitte Cheminées Poujoulat et redescend sur son peumatique.

Quand le bateau a été correctement amarré derrière le Professeur Khoromov, Bernard Stamm va dire bonjour aux deux personnes dans le pneumatique, et ils lui proposent leur aide. A ce moment, Bernard Stamm explique clairement la situation, qu’il est en course, qu’il n’a pas droit à quoi que ce soit comme assistance.

Bernard Stamm considère que c’était un cas de force majeure pour lequel il fallait agir de sorte à mettre le bateau en sécurité et ne pas créer de problème au navire mouillé à côté.

 

Conclusion

S’amarrer sur un autre bateau constitue une infraction à la première phrase de l’Avis de Course 3.2.

En ne demandant pas à la personne sur son bateau de quitter le bord quand il l’a découverte, Bernard Stamm a enfreint la seconde phrase de l’Avis de Course 3.2.

L’amarrage de Cheminées Poujoulat au Professeur Khoromov a été effectué avec l’aide de la personne à bord et de l’équipage du Professeur Khomorov. Ceci constitue une infraction à la seconde phrase de l’Avis de Course 3.2.

Bien que non demandée, l’assistance du membre d’équipage reçue par Cheminées Poujoulat pour sécuriser le bateau et pour éviter de créer des problèmes au  Professeur Khoromov constitue une infraction à l’Avis de Course 3.2, et le contact matériel avec un autre bateau en s’y amarrant constitue une infraction à l’Avis de course 3.2 et au Principe de l’Avis de Course 3.

 

Décision

Cheminées Poujoulat est disqualifié du Vendée Globe en application de la quatrième phrase de l’Avis de Course 3.2 et de l’instruction de course  11.2.

Date 01 01 2013 à 18h00

 

The International Jury

Bernard Bonneau (FRA); Ana Sanchez (ESP); Trevor Lewis (GBR); Jack Lloyd (NZL); Georges Priol (FRA)

 

En continu

1/376 > Toute l'actu

NEWSLETTER

Twitter

Facebook