2016 Tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance

Magazines > La bonne formule du jour : ACCIONA 100% autonome

La bonne formule du jour : ACCIONA 100% autonome

Magazines |

Javier Sansó s’était mis au défi de faire son tour du monde à bord d’un monocoque à la fois autonome en énergie et capable de rivaliser avec les meilleurs IMOCA. Actuellement septième au classement général en n’ayant rencontré aucun problème énergétique après plus de 68 jours de course, le skipper espagnol est en passe de gagner son pari.

Commentaires 79

ACCIONA 100% ECOPOWERED
© J. Renedo/ACCIONA

Javier Sansó s’est fait cette année représentant de la voile « propre ». A bord de son ACCIONA 100% EcoPowered, conçu pour naviguer sans énergies fossiles, Bubi mène depuis le départ deux courses en une : pour la performance sportive et pour la protection de l’environnement. Dépourvu de moteur diesel, son monocoque s’alimente exclusivement grâce aux énergies renouvelables, à partir de trois sources naturelles : solaire, éolienne et hydrodynamique. Un projet
ACCIONA 100% EcoPowered© Jesus Renedo / ACCIONAqui a nécessité la pose de quatorze panneaux solaires photovoltaïques (soient 12m2) le long de la coque, dont certains à l’arrière, inclinables en fonction de la position du soleil. ACCIONA 100% EcoPowered est également pourvu - à l’arrière du pont - de deux éoliennes capables de produire 350W chacune, ainsi que deux hydrogénérateurs sous la forme d’hélices rétractables, délivrant jusqu’à 400W. L’énergie générée par ces trois sources est ensuite stockée dans des batteries au lithium de dernière génération qui possèdent en outre un système de régulation répartitive intégré.
 

                  Toujours plus d’énergie que nécessaire

Le marin majorquin doit toutefois adapter sa consommation et ses moyens de production d’énergie en fonction de la vitesse du bateau et des conditions météorologiques, afin de ne pas se retrouver à court de réserves. Mais le skipper assure depuis le début de la course que le système est fiable et que le voilier dispose en permanence de plus d’énergie en stock que nécessaire. Les tests réalisés à terre avaient d’ailleurs déjà prouvé que même en cas de non recharge des batteries pendant une semaine, l’énergie disponible resterait suffisante. Et toute baisse inquiétante du niveau d’énergie en réserve est palliée par un système de secours à piles à hydrogène (fonctionnant grâce à la réaction entre le dihydrogène de l’eau et le dioxygène de l’air). Enfin, en cas de panne, ACCIONA 100% EcoPowered dispose alors d’un moteur électrique qui « n’a rien à envier à ses homologues diesel en termes de performance et répond parfaitement à la jauge de sécurité imposée par l’IMOCA ».

Si Bubi poursuit sur sa lancée et rallie les Sables d’Olonne sans soucis de production d’énergie, le milieu de la voile pourrait en ressortir grandement changé. Charles Caudrelier (vainqueur de la Volvo Ocean Race avec Groupama 4) compte d’ailleurs d’ores et déjà participer à l’édition 2016-2017 en présentant un projet similaire. Histoire de s’assurer ainsi une autonomie énergétique qui pourrait bien devenir la norme d’ici quelques années.



Aurélia Mouraud

En continu

1/373 > Toute l'actu

NEWSLETTER

Twitter

Facebook