Eric BELLION

Données de course

Vitesse sur les dernières 24h :
0 nd 0 km/h
Meilleure vitesse sur 24h depuis le départ :
17 nd
Le 21/12
Distance parcourue sur les dernières 24h :
0 nm 0 km
Plus grande distance parcourue en 24h depuis le départ :
417 nm
Le 21/12
Distance à l'arrivée :
0 nm 0 km
Distance parcourue depuis le départ :
24500 nm
Prochaine mise à jour à 15h

Actualités

En image

En écoute

  • Flares in the channel during Finish arrival of Eric Bellion (FRA), skipper Comme Un Seul Homme, 9th of the sailing circumnavigation solo race Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on February 13th, 2017 - Photo Olivier Blanchet / DPPI / Vendee GlobeArrivée de Eric Bellion (FRA), skipper Comme Un Seul Homme, 9ème du Vendee Globe, aux Sables d'Olonne, France, le 13 Février 2017 - Photo Oli

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Titre non renseigné

    Conference de presse avec Eric Bellion

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Flares in the channel during Finish arrival of Eric Bellion (FRA), skipper Comme Un Seul Homme, 9th of the sailing circumnavigation solo race Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on February 13th, 2017 - Photo Olivier Blanchet / DPPI / Vendee GlobeArrivée de Eric Bellion (FRA), skipper Comme Un Seul Homme, 9ème du Vendee Globe, aux Sables d'Olonne, France, le 13 Février 2017 - Photo Oli

    Interview au ponton avec Eric Bellion

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00

Portrait

Eric BELLION

41 ans

Paris

Navigateur passionné, Eric Bellion se lance dans son premier Vendée Globe avec l'idée forte de promouvoir la richesse de la différence. Eric a l'expérience des tours du monde, du grand large et de la difficulté, mais pas celle du solitaire qu'il prépare activement au sein de l'écurie "Mer Agitée" d'un certain Michel Desjoyeaux.

Sur le Vendée Globe 2016, à bord de l’IMOCA COMMEUNSEULHOMME, Eric portera à la fois un formidable défi sportif, et des valeurs à la hauteur de cet extraordinaire événement.

Les challenges menés jusqu’ici pour changer le regard sur la différence :

Le voyage initiatique. Entre 2003 et 2006, avec Brice Monégier et Hervé Olagne, Eric parcourt les océans à bord de Kifouine, leur voilier de 8,6 mètres. A chaque étape de leur tour du monde, un nouveau groupe de cinq jeunes adultes handicapés moteurs cérébraux les rejoint pour partager l’aventure pendant quinze jours. Eric découvre alors des talents insoupçonnés que l’entreprise a fait le choix de laisser de côté, considérant le handicap comme une source de complexité.

Défi-Intégration : l’électro-choc. « Créer un électro-choc dans la tête des décideurs, pour montrer que la mixité peut créer de la performance ». Tel est l’objectif affiché de ce deuxième projet, fondé avec l’aventurier tétraparésique Laurent Marzec. L’équipage est composé de trois sportifs en situation de handicap et trois sportifs valides. En 2010, il établit en soixante-huit jours le record de navigation entre Port-Louis du Morbihan et Port-Louis de l’Ile Maurice - seule équipe mixte à détenir un record mondial.

Team Jolokia : plus loin dans la diversité. Fort des enseignements du Défi-Intégration, Eric Bellion décide d’aller encore plus loin dans la différence : avec Pierre Meisel, il rassemble un équipage amateur, composé de femmes et d’hommes tous différents (âge, sexe, handicap, milieu social et culturel, expérience de la mer, etc. ). A bord de son VOR 60, Team Jolokia s’engage dans les courses au large les plus prestigieuses pour démontrer par le sport de haut niveau que la diversité est une véritable valeur ajoutée. La démarche fonctionne : l’équipage se classe huitième de la Fastnet Rolex Race 2013 face à des équipages professionnels.

Transat Jacques Vabre : une étape de plus dans la course vers le Vendée Globe. Le 25 octobre 2015, Eric Bellion et son co-skipper Sam Goodchild, jeune navigateur britannique de 25 ans – l’un des grands espoirs de la voile offshore – ont pris le départ de la Transat Jacques Vabre à bord de l’IMOCA COMMEUNSEULHOMME. De prime abord, tout semblait les séparer : âge, parcours, culture, langue, objectif... Pourtant, les deux navigateurs ont terminé la course et se sont classés à la 7ème place. Eric, Sam et les entreprises mécènes qui soutiennent COMMEUNSEULHOMME ont démontré à travers cette performance que la notion de confiance est le facteur clé du processus de management de la différence.

+ d’information : www.ericbellionvendeeglobe2016.com

COMMEUNSEULHOMME

Monocoque IMOCA

COMMEUNSEULHOMME
  • Numéro de voile : FRA 1000
  • Anciens noms du bateau : DCNS
  • Architecte : Finot-Conq
  • Chantier : Multiplast (Vannes)
  • Date de lancement : 31 mai 2008
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,85 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 8,5 t
  • Nombre de dérives : 2
  • Hauteur mât : 27,5 m
  • Voile quille : Acier (steel)
  • Surface de voiles au près : 350 m²
  • Surface de voiles au portant : 610 m²

Eric part à bord d’une machine célèbre, l’ex DCNS de Marc Thiercelin qui démâtera dans l’édition 2008-2009 du Vendée Globe. Construit dans le même moule de coque que le regretté Generali de Yann Eliès, ce 60 pieds a ensuite été racheté pour servir au tournage du film « En Solitaire » de Christophe Offenstein, avec François Cluzet dans le rôle principal. C’est encore un bon voilier, parfaitement capable de boucler la boucle... surtout qu’il a été remis au goût du jour par Mer Agitée sous la direction de Michel Desjoyeaux.

Contact Presse

Matthieu HONORÉ 
+33 (0)6 30 54 42 90
matthieu@sillages-communication.com

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016