Fabrice AMEDEO

Données de course

Vitesse sur les dernières 24h :
0 nd 0 km/h
Meilleure vitesse sur 24h depuis le départ :
16 nd
Le 02/01
Distance parcourue sur les dernières 24h :
0 nm 0 km
Plus grande distance parcourue en 24h depuis le départ :
380 nm
Le 02/01
Distance à l'arrivée :
0 nm 0 km
Distance parcourue depuis le départ :
24500 nm
Prochaine mise à jour à 15h

Actualités

En image

En écoute

  • Ambiance channel during Finish arrival of Fabrice Amedeo (FRA), skipper Newrest Matmut, 11th of the sailing circumnavigation solo race Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on February 18th, 2017 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee GlobeArrivée de Fabrice Amedeo (FRA), skipper Newrest Matmut, 11ème du Vendee Globe, aux Sables d'Olonne, France, le 18 Février 2017 - Photo Jean-Marie Li

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Ambiance channel during Finish arrival of Fabrice Amedeo (FRA), skipper Newrest Matmut, 11th of the sailing circumnavigation solo race Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on February 18th, 2017 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee GlobeArrivée de Fabrice Amedeo (FRA), skipper Newrest Matmut, 11ème du Vendee Globe, aux Sables d'Olonne, France, le 18 Février 2017 - Photo Jean-Marie Li

    Conférence de presse avec Fabrice Amédéo

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Media at pontoon during Finish arrival of Fabrice Amedeo (FRA), skipper Newrest Matmut, 11th of the sailing circumnavigation solo race Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on February 18th, 2017 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee GlobeArrivée de Fabrice Amedeo (FRA), skipper Newrest Matmut, 11ème du Vendee Globe, aux Sables d'Olonne, France, le 18 Février 2017 - Photo Jean-Marie Li

    Interview au ponton avec Fabrice Amédéo

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00

Portrait

Fabrice AMEDEO

39 ans

Levallois (Hauts de Seine)

Journaliste ou marin ? Marin ou journaliste ? Les deux, mon capitaine ! Originaire de Segré dans le Maine-et-Loire, Fabrice Amedeo est « dans la vie civile » porteur d’une carte de presse et écrit dans les colonnes du Figaro. Venu à la mer via les croisières familiales sur un petit bateau de 22 pieds, il a bien mené sa double vie depuis : le travail dans le grand quotidien parisien et les vacances sur l’eau, toujours sur l’eau.
Après avoir écumé les régates en IRC comme le Spi Ouest France ou le Fastnet, il bascule un peu côté mer en 2008 en passant par la très exigeante école du Figaro, via six mois sabbatiques et l’expérience de La Solitaire et de la Transat AG2R. Mais Fabrice Amedeo est aussi un sacré communicant doublé d’un auteur : à ce jour il a écrit six livres dont la moitié sur l’univers de la course au large. Diplômé de Philosophie et de Sciences Po’, il a ensuite su s’entourer pour participer à la grande aventure des Class40, ces bateaux intermédiaires entre les Figaro et les grands 60 pieds IMOCA du Vendée Globe. On l’a vu notamment beaucoup apprendre aux côtés de professionnels comme Armel Tripon, avec qui il a conquis quelques jolies places et des podiums dans cette série.
L’IMOCA est une découverte pour lui, mais tout sauf un hasard : alors qu’il écrivait un livre sur la Volvo Ocean Race avec un certain Sébastien Josse et que son amour du large transpirait fatalement, celui-ci lui demanda pourquoi il ne tenterait pas l’aventure à son tour. Défi relevé. Quelques années plus tard, voilà ce que ça donne : le journaliste est candidat au Vendée Globe ! A bord d’un bateau qui a fait ses preuves (lire ci-dessous) Fabrice a avant tout l’ambition de terminer… et de partager son aventure. On attend beaucoup de lui de ce côté, surtout qu’avec son projet « reporters du large » il a largement déjà démontré qu’il avait beaucoup de talent aussi de ce côté-là. Un futur chouchou du grand public ? Après avoir bouclé la Transat Jacques Vabre 2015 en double avec Eric Péron, Fabrice a terminé deux transatlantiques en solitaire (a Transat Saint Barth/Port-la-Forêt et la New York/Vendée) et ainsi beaucoup progressé avant de partir à l'assaut de l'Everest des mers.

Palmarès

NEWREST - MATMUT

Monocoque IMOCA

NEWREST - MATMUT
  • Numéro de voile : 1949
  • Anciens noms du bateau : Synerciel, GAES Centros Auditivos, Renault, Gitana Eighty (sistership de Paprec-Virbac 2)
  • Architecte : Farr Yacht Design (USA)
  • Chantier : Southern Ocean Marine / Nouvelle Zélande
  • Date de lancement : 01 juillet 2007
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,80 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 8,7 tonnes
  • Hauteur mât : 28 m
  • Surface de voiles au près : 270 m²
  • Surface de voiles au portant : 560 m²

Conçu pour Loïck Peyron en vue du Vendée Globe 2008-2009, ce plan Farr n’a quasiment connu que des stars à la barre, dont Jean Le Cam lors du dernier tour du monde en solitaire (5e place). Le bateau a aussi décroché le podium de la Barcelona World Race, le tour du monde en double, en 2015. Une très belle monture que ce monocoque réputé très sain et encore rapide, que Fabrice Amedeo semble avoir bien en main. « C’est le bateau idéal pour mon projet », assure-t-il.

 

Contact Presse

Marie LE BERRIGAUD-PEROCHON
+33(0)6 03 49 93 04
marie@rivacom.fr
 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016