Paul MEILHAT

Données de course

Vitesse sur les dernières 24h :
0 nd 0 km/h
Meilleure vitesse sur 24h depuis le départ :
21 nd
Le 20/11
Distance parcourue sur les dernières 24h :
0 nm 0 km
Plus grande distance parcourue en 24h depuis le départ :
508 nm
Le 20/11
Distance à l'arrivée :
11291 nm 20910 km
Distance parcourue depuis le départ :
13209 nm
Prochaine mise à jour à 05h

Actualités

En image

En écoute

  • Photo sent from the boat SMA, on December 1st, 2016 - Photo Paul MeilhatPhoto envoyée depuis le bateau SMA le 1er Décembre 2016 - Photo Paul MeilhatRetour prise de risBienvenue en décembre ! Quelle surprise ce matin en ouvrant mon sac de nourriture

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Photo sent from the boat SMA, on December 1st, 2016 - Photo Paul MeilhatPhoto envoyée depuis le bateau SMA le 1er Décembre 2016 - Photo Paul MeilhatRetour prise de risBienvenue en décembre ! Quelle surprise ce matin en ouvrant mon sac de nourriture

    Vacation de 15h avec Paul Meilhat

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Photo sent from the boat SMA, on December 19th, 2016 - Photo Paul MeilhatPhoto envoyée depuis le bateau SMA le 19 Décembre 2016 - Photo Paul MeilhatSéchoirBonjour à toutes et à tous.Le soleil vient de se lever et le vent commence à mollir.Je me su

    Vacation de 12h avec Paul Meilhat

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00

Portrait

Paul MEILHAT

34 ans

Brest (Finistère)

Le jeune homme est souriant, relativement discret et éminemment sympathique. Ceci vaut pour le côté terre, car en mer c'est une autre histoire : Paul Meilhat ne lâche jamais rien et navigue très souvent devant. Ce Brestois d'adoption est un jeune marin redoutable, au niveau des tous meilleurs avec qui il s'entraine à Port La Forêt. Paul Meilhat vient de la voile légère et des séries olympiques, notamment du Laser et du très exigeant 49er. Un passé de pur régatier, donc, qu’il a su faire fructifier au large en passant par la case Figaro Bénéteau.

Il fait son apparition dans le circuit en 2008 en participant à la Cap Istanbul avec trois sous en poche et une farouche envie de faire son chemin dans cette discipline. Il s’entraîne dur, vit chichement, parvient à convaincre un petit partenaire… L’année d’après, il se fait remarquer sur la Solitaire avec une place de deuxième bizuth et des étapes souvent courues aux avant-postes. En très peu de temps, Paul est passé du monotype de 10 mètres au 60 pieds open. Aujourd’hui, pour sa préparation, il bénéficie de toute l'expérience du double vainqueur Michel Desjoyeaux et de l’écurie Mer Agitée. Les deux hommes ont énormément travaillé et navigué ensemble. Le bateau, SMA, n'est autre que celui utilisé par un autre jeune blond plein de talent, François Gabart, pour battre le record du Vendée Globe lors de la dernière édition. Si la même méthode donne le même résultat…

Pour l'anecdote, "Paulo" connait une bordée de chansons de marins qu'il faudra lui réclamer les soirs de victoire. Son sens de l'humour n'est pas la dernière de ses armes mais encore une fois il ne faut pas s’y fier. Quand en 2014 il remporte la Transat AG2R (avec Gwénolé Gahinet), il frappe un grand coup et confirme aussitôt avec une 5e place remarquée sur la Solitaire du Figaro. SMA l'a choisi pour porter haut ses couleurs lui donnant les moyens de ses ambitions, en IMOCA cette fois, en lui confiant la barre du « bateau d’occasion » le plus convoité de tous. Ce sera son premier tour du monde, certes, mais à l'instar d'un Morgan Lagravière, Paul a toutes les armes pour y jouer les premiers rôles. Voilà un prétendant à surveiller de très près. Sa grave blessure en mer en décembre 2015, sur la Transat St Barth/Port-La-Forêt, n’est plus qu’un mauvais souvenir. Paul hélitreuillé dans des conditions dantesques, son bateau a été sauvé après avoir dérivé des Açores... jusqu’en Irlande ! Paul Meilhat a depuis rebondi terminant 4e de The Transat puis de la New York - Vendée au printemps 2016. Marin et machine seront au top pour le départ du Vendée Globe.

Palmarès

SMA

Monocoque IMOCA

SMA
  • Numéro de voile : 1859
  • Anciens noms du bateau : Macif
  • Architecte : VPLP-Verdier
  • Chantier : CDK, Mer Agitée
  • Date de lancement : 01 janvier 2011
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,70 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 7,7 tonnes
  • Nombre de dérives : nc
  • Hauteur mât : 29 m (mât aile)
  • Voile quille : Acier forgé
  • Surface de voiles au près : 340 m²
  • Surface de voiles au portant : 570 m²

Rien d’autre que le tenant du titre ! Paul partira à bord de l’ex-Macif avec lequel François Gabart a réussi l’exploit que l’on sait lors de la dernière édition. Une machine au palmarès plus que parfait et dont les performances étaient tout simplement les meilleures, en tous cas jusqu’à l’arrivée des derniers nés de la classe IMOCA. Sous le nom de MACIF, ce monocoque a réalisé un quasi grand chelem : vainqueur du Vendée Globe, de la Route du Rhum, du Fastnet, etc. Néanmoins, on a eu peur aussi pour le bateau l'hiver dernier, quand Paul Meilhat, gravement blessé, fut contraint de l’abandonner en mer. Il a finalement été récupéré puis remis en état dans les installations de Mer Agitée. SMA est revenu à son niveau, c’est-à-dire une machine capable de jouer les tous premiers rôles.

Contact Presse

Agence Blanco Negro / Laurence DACOURY
+33 (0)6 18 41 30 28
agence@blanconegro.fr

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016