Sébastien JOSSE

Données de course

Vitesse sur les dernières 24h :
0 nd 0 km/h
Meilleure vitesse sur 24h depuis le départ :
21 nd
Le 20/11
Distance parcourue sur les dernières 24h :
0 nm 0 km
Plus grande distance parcourue en 24h depuis le départ :
497 nm
Le 20/11
Distance à l'arrivée :
14004 nm 25934 km
Distance parcourue depuis le départ :
10496 nm
Prochaine mise à jour à 05h

Actualités

En image

En écoute

  • Sébastien Josse jamais sans son smartphone

    Vacation de 12h avec Sébastien Josse

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Sebastien Josse (FRA), skipper Edmond de Rothschild, training solo for the Vendée Globe on June 12, 2016 - Photo Yann Riou / Gitana SA Sebastien Josse (FRA), skipper Edmond de Rothschild, lors d'un entrainement solo pour le Vendée Globe, le 12 Juin 2016

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Sebastien Josse (FRA), skipper Edmond de Rothschild, training solo for the Vendée Globe on June 12, 2016 - Photo Yann Riou / Gitana SASebastien Josse (FRA), skipper Edmond de Rothschild, lors d'un entrainement solo pour le Vendée Globe, le 12 Juin 2016

    Vacation de 5h avec Sébastien Josse

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00

Portrait

Sébastien JOSSE

41 ans

Lorient

Sébastien Josse est un touche-à-tout qui prend autant de plaisir à « voler » sur trois coques en baie de Quiberon qu’à (re)partir autour du monde en monocoque. Homme de challenges et de remises en question, Josse n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers, ni même à mettre en en avant un CV étoffé qui comprend notamment des participations aux trois événements majeurs autour du monde : le Vendée Globe, le Trophée Jules Verne et la Volvo Ocean Race.

Sébastien vit pleinement une passion pour la mer qu’il a découverte à Nice, ville de son enfance, sur le voilier familial. A 18 ans, il traverse l’Atlantique avec son père puis s’octroie une année sabbatique aux Antilles où il navigue inlassablement en solitaire. De retour en France, sa conviction est faite : il veut vivre de la voile. En 1997, il remporte le Challenge Espoir Crédit Agricole et obtient le droit de disputer deux saisons en Figaro. Deuxième bizuth de la Solitaire 1998, il se classe 2e de l’épreuve trois ans plus tard. Alors considéré comme l’un des marins les plus prometteurs de sa génération, Sébastien est embarqué par Bruno Peyron à bord du maxi-catamaran Orange pour le Trophée Jules Verne, le tour du monde en équipage. Le record est battu avec brio en 64 jours. Fort de cette expérience, Josse se présente à 29 ans au départ du Vendée Globe 2004/2005 et termine en 5e position, après 93 jours de mer et malgré un bon paquet de galères.

Un défi succède à l’autre : Josse devient skipper du VOR70 ABN Amro 2 pour la Volvo Ocean Race 2005/2006, course autour du monde en équipage avec escales. Cette épreuve le marquera à jamais : peu après avoir perdu un équipier à la mer, il sauve l’équipage d’un voilier concurrent en train de sombrer. Côté sportif, Josse décroche une belle 4e place et découvre un autre monde de la course, celui des Anglo-Saxons.

De retour sur le Vendée Globe en 2008, Sébastien fait partie des grands favoris mais doit hélas abandonner après 48 jours de mer alors qu’il occupe les avant-postes. La déception est immense mais Sébastien rebondit là où on ne l’attend pas en devenant skipper du trimaran Gitana 11 puis du MOD70 Edmond de Rothschild avec lequel il remporte la Transat Jacques Vabre 2013 et se classe 3e de la Route du Rhum 2014. Le 6 novembre 2016, il s’attaquera à nouveau au Vendée Globe, avant de poursuivre en multicoque à bord d’un bateau neuf. Un touche-à-tout on vous dit…

Palmarès

EDMOND DE ROTHSCHILD

Monocoque IMOCA

EDMOND DE ROTHSCHILD
  • Numéro de voile : FRA 16
  • Architecte : Verdier-VPLP
  • Chantier : Multiplast (Vannes)
  • Date de lancement : 07 août 2015
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,70 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 7,6 tonnes
  • Nombre de dérives : 2 (foils)
  • Hauteur mât : 29 m
  • Voile quille : nc
  • Surface de voiles au près : 290 m2
  • Surface de voiles au portant : 490 m2

Le troisième monocoque IMOCA de nouvelle génération à être dévoilé comporte des points communs avec ses aînés – Safran et Banque Populaire –, notamment dans les formes de carène. Conçu par le duo d’architectes Verdier-VPLP, en étroite collaboration avec le bureau d'études du Gitana Team, le 60 pieds IMOCA de Sébastien Josse se distingue toutefois sur d’autres points : le cockpit très ouvert et abaissé, la forme des foils, l’ergonomie du cockpit ou encore l’aménagement intérieur. Très léger, ce nouveau prototype est résolument tourné vers la performance. Mais, échaudé par son abandon lors du Vendée Globe 2008-2009, Sébastien Josse a également fait de la fiabilité une priorité absolue.

Contact Presse

Agence Zephyr Communication / Tiphaine COMBOT-SETA
+ 33 (0)6 85 58 53 00
presse@zephyrcom.com

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016