Nandor FA

Données de course

Vitesse sur les dernières 24h :
0 nd 0 km/h
Meilleure vitesse sur 24h depuis le départ :
18 nd
Le 10/12
Distance parcourue sur les dernières 24h :
0 nm 0 km
Plus grande distance parcourue en 24h depuis le départ :
432 nm
Le 10/12
Distance à l'arrivée :
0 nm 0 km
Distance parcourue depuis le départ :
24500 nm
Prochaine mise à jour à 15h

Actualités

En image

En écoute

  • Nandor Fa -Spirit of Hungary

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Nandor Fa de retour au ponton du Vendée Globe

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Finish arrival of Nandor Fa (HUN), skipper Spirit of Hungary, 8th of the sailing circumnavigation solo race Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on February 8th, 2017 - Photo Olivier Blanchet / DPPI / Vendee GlobeArrivée de Nandor Fa (HUN), skipper Spirit of Hungary, 8ème du Vendee Globe, aux Sables d'Olonne, France, le 8 Février 2017 - Photo Olivier Blanchet / DPPI / Vendee Globe

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00

Portrait

Nandor FA

63 ans

Székesfehérvár - HUN

Un parcours atypique s’il en est, définit bien le marin Hongrois qui compte parmi les découvreurs des premiers Vendée Globe ! Nàndor Fa était en effet de la deuxième édition de l’Everest des mers en 1992, remportant une belle cinquième place et ouvrant par la même occasion la voie de la ligne d’arrivée aux skippers étrangers. Autodidacte, le sexagénaire aime œuvrer à sa main et apprécie particulièrement esquisser des plans de voiliers sur sa planche à dessin, avant de s’atteler à la concrétisation.

Dans sa ville natale (au nom imprononçable) située non loin de Budapest, il a suivi dès son plus jeune âge la tradition familiale qui consistait à faire de la lutte, jusqu’à ce qu’une blessure l’oblige à changer de sport. Pour Nàndor qui ne conçoit la vie qu’avec une intense activité sportive, vient le temps de la découverte des joies nautiques ; le kayak tout d’abord, puis la voile alors qu’il a déjà 27 ans. Passionné par les régates de Finn et de Laser, il est intégré dans l’équipe nationale, puis commence à dessiner des bateaux tout en rêvant d’embruns océaniques. Alors qu’il croise près du Cap Horn sur le 31 pieds qu’il s’est construit, Nàndor entend par hasard à la radio Chilienne, qu’une course autour du monde en solitaire avec escales passe par là : le BOC Challenge. En quelques minutes, l’homme a pris sa décision (et sa planche à dessin), il fera des courses autour du monde et en 60 pieds. C’est ainsi que le marin terminera le BOC 1991 avec Alba Régia, puis obtiendra une 5e place dans le Vendée Globe deux ans plus tard avec ce bateau qu’il a lui-même fabriqué. Malheureusement, il aura moins de chance en 1996 lors du Vendée Globe suivant, son nouveau voilier Budapest victime d’avaries puis dune collision ne terminera pas l’épreuve. Durant le long, très long break que Nàndor fait alors avec la course au large, se consacrant à la fabrication de pontons, le Vendée Globe n’est jamais sorti de sa tête ! En 2010 Nàndor décide de revenir à son destin de navigateur et de tenter encore une fois l’aventure en solitaire autour du monde. C’est donc son dernier né, Spirit of Hungary, que le skipper alignera au départ du 6 novembre 2016. S’il boucle le tour, c’est en homme heureux qu’il mettra un terme à sa carrière de coureur, à près de 64 ans. Tout ce qu’on lui souhaite…

Palmarès

SPIRIT OF HUNGARY

Monocoque IMOCA

SPIRIT OF HUNGARY
  • Numéro de voile : HUN 77
  • Architecte : Nándor Fa et Attila Déry – Hongrie
  • Chantier : PAUGER Carbon et FA HAJÓ Ltd - Hongrie
  • Date de lancement : 01 avril 2014
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,65 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 8,8 tonnes
  • Nombre de dérives : 2
  • Hauteur mât : 29 m
  • Voile quille : Inox
  • Surface de voiles au près : 297 m²
  • Surface de voiles au portant : 600 m²

Spirit of Hungary est le premier des IMOCA conçu et fabriqué depuis la nouvelle jauge. Mis à l’eau en avril 2014 à Trieste (Italie), le troisième monocoque de 60 pieds dessiné et construit par Nàndor Fa himself est né en Hongrie dans les chantiers Pauger, puis a été terminé chez Fa Ltd. Equipé d’un mât carbone traditionnel avec barres de flèches, ainsi que d’une quille en Inox, le bateau a déjà effectué un premier tour du monde et participé à la dernière Transat Jacques Vabre, non sans moult soucis techniques qui ont imposé des améliorations majeures notamment sur la quille et dans le gréement.

Contact Presse

Irèn MELCZER

00 36 70 319 83 33

mixfa@fahajo.hu

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016