12 Février 2013 - 10h04 • 2040 vues

Partager

Article

« Ça va de mieux en mieux ». Espérons que pour Tanguy de Lamotte, cette petite phrase soit son credo jusqu’à l’arrivée. En effet, les conditions météorologiques sur sa zone de navigation ne semblent pas tendre vers l’amélioration. « Vent de sud 18/23 noeuds rafales 30/35 nds. Mer forte à très forte et croisée avec houle de secteur Ouest. Pluie.
 » Le ton est donné et il faut juste espérer que dans ces conditions, que les réparations de Tanguyver tiennent le choc.

Actuellemet, Initiatives Cœur est à 1200 milles de l’arrivée aux Sables d’Olonne et progresse toujours d’une belle manière. Il est ce matin situé à 140 milles dans le nord de l’île d’Horta aux Açores.
 
De son côté, Alessandro di Benedetto les conditions sont inversement proportionnelles à celles de Tanguy : « Secteur Est 10/15 noeuds mollissant 8/12 nds en virant sud est en milieu de période, puis variable 4/8 noeuds en fin de période. Mer agitée par houle de nord. »
Peu de vent, de la mer, un cocktail peu évident qui souvent est la pire combinaison pour le moral et les nerfs des skippers. La consolation de la journée sera le passage pour Team Plastique sous la barre symbolique des 2000 milles par rapport à l'arrivée. Mais depuis le dernier classement sa vitesse moyenne est en chute libre, 5,8 nœuds. Patience et prudence pour les deux skipeprs sont à l’ordre du jour.