06 Novembre 2016 - 07h57 • 11931 vues

Partager

Article

La magie du Vendée Globe opère déjà aux Sables d'Olonne. Au lever du jour, les abords du chenal étaient déjà envahis par une foule enthousiaste et bruyante, prête à saluer les 29 skippers qui quitteront le ponton à partir de 8h50.

Il faut le voir pour le croire. Très tôt ce dimanche matin, un flot ininterrompu de spectateurs convergeait vers le chenal que les 29 skippers en lice dans le huitième Vendée Globe vont emprunter dans les heures qui viennent.
Il fallait se lever aux aurores pour avoir les meilleures places, certains se sont postés sur la jetée dès 4h du matin voire plus tôt pour les personnes au premier rang.

© Olivier Bourbon / M&MA 7 heures, les supporters de Thomas Ruyant défiaient les autres afficionados à grands coups de cornes de brume et faisaient flotter dans les airs une ambiance similaire à celle des grands matchs de rugby !

Dans ce stade improvisé, les abords du chenal étaient pleins à craquer. La foule venait des quatre coins de la France et d'ailleurs.
"C'est incroyable de voir autant de monde et cette ferveur pour la voile. C'est unique ! Seul le Vendée Globe peut procurer de telles sensations", nous confiait un supporter venu du Canada.

Les fans n'attendront plus les héros des mers très longtemps puisque Didac Costa (One Planet One Ocean) quittera le ponton dès 8h50. Puis, toutes les quatre minutes, un nouveau concurrent s'engagera dans le chenal...