Magazine

Sainte-Hélène

Rich Wilson - Great American IV

Par 15° 56’ Sud et 5° 42’ Ouest, l’île de Sainte Hélène qui ne s’étend que sur 122 km², a vraiment été trouvée par hasard ! À près de 2 000 kilomètres des côtes africaines et à plus de 3 000 kilomètres du Brésil, en plein cœur de hautes pressions qui génèrent calmes et brises volages, ce caillou désormais territoire d’outre-mer britannique, n’était en effet pas très visible à l’horizon, mais lors de la troisième expédition portugaise vers les Indes, le capitaine João da Nova découvrit d’abord l’île d’Ascension (1501) puis celle de Sainte Hélène (21 mai 1502) au milieu de nulle part !

Mais en terme météorologique, Sainte-Hélène est renommée dans l’hémisphère Sud tout autant que les Açores le sont dans l’Atlantique Nord ! À cette île australe et à cet archipel septentrional, sont en effet associés des anticyclones, centres d’action de hautes pressions relativement stables toute l’année. Situés dans la zone intertropicale, leurs positionnements varient relativement peu selon les saisons mais fluctuent au fil des jours en fonction du passage des dépressions qui les poussent, les compressent, les décalent, les scindent parfois en deux parties…

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016