25 Novembre 2016 - 11h04 • 9422 vues

Partager

Article

L'oeil de Sodebo
Sodebo, parrain officiel du Vendée Globe, donne la parole à ses collaborateurs.
Retrouvez chaque semaine, le témoignage d’un salarié Sodebo qui livre ses impressions sur la course.

« J’ai lu que le Village du départ du Vendée Globe, installé aux Sables d’Olonne, a pulvérisé cette année tous les records de fréquentation avec 1,5 million de visiteurs, comptabilisés sur 3 semaines !

J’ai passé plusieurs jours sur le Village au sein d’un des espaces Sodebo et je confirme qu’on a vu passer beaucoup beaucoup de monde !

C’est incroyable cet effet Vendée Globe avec cette foule, des 4 coins de France – et même d’Europe - qui se presse sur les pontons pour voir les bateaux et apercevoir les skippers ! Les kilomètres, les heures d’attente, la météo ne les découragent pas. C’est en famille que les gens se déplacent. Il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts ! Les parents s’intéressent à la technique et rêvent d’aventures tandis que les enfants apprennent en s’amusant avec les nombreuses animations ludiques et pédagogiques.

Le jour du départ est un moment très particulier, comme suspendu dans le temps. On ressent une forte émotion dans le Village !

Le public se presse dès l’aube aux abords du ponton pour être aux premières loges pour vivre ce grand moment. Quant aux exposants, ils profitent de cette dernière journée d’ambiance sur le Village …

Pour ma part, je retiens un moment très fort : je travaillais donc le jour du départ sur l’espace « Dolce Casa by Sodebo ». Lors de ma pause, j’ai croisé une dame en pleurs. Je me suis approchée pour savoir si elle avait besoin d’assistance, et elle m’a répondu « Merci, ça va … mais je viens de quitter mon fils qui part faire le Vendée Globe ... ». Je ne savais quoi lui dire pour la réconforter, alors  je lui ai offert des madeleines de « Dolce Casa » ! Et depuis, j’ai une attention toute particulière pour le bateau du fils de cette dame ! ».                                                                                                                

Catherine, chargée de développement  RH