Actualité

7 nations encore en mer…

Photo sent from the boat Spirit of Hungary, on December 14th, 2016 - Photo Nandor Fa

Photo envoyée depuis le bateau Spirit of Hungary le 14 Décembre 2016 - Photo Nandor Fa

Nandor, Conrad, Alan, Rich, Didac et Pieter : six courses dans la course
Le Hongrois Nandor Fa, sur son bateau qu’il a construit lui-même, sera en toute logique le 8e marin de retour aux Sables d’Olonne. Le navigateur de 63 ans, à plus de 1 700 milles de Louis Burton, s’apprête à rencontrer des conditions toniques qui le pousseront jusqu’à la ligne d’arrivée où il est attendu entre le 6 et le 8 février. Conrad Colman, le Néo-Zélandais, engrange les milles dans les alizés de Nord-Est sur un bateau qui ne peut donner toute sa puissance puisqu’il à perdu trois voiles d’avant. 10e, Conrad démontre une ténacité à toute épreuve et un réel talent de coureur au large en solitaire.
Alan Roura, 13e, sur un bateau d’ancienne génération (1998) fait des lumières. Le p’tit Suisse se bat contre des gars plus expérimentés et contre des avaries qu’il parvient à gérer à chaque fois. Que dire de Rich Wilson, l’Américain ? Cet homme de 66 ans court autour de la planète pour un programme éducatif qui lui donne beaucoup d’énergie, même si Rich peine en ce moment au large du Brésil dans des vents très instables.
L’Espagnol Didac Costa, 15e, malgré ses quatre jours de réparations aux Sables d’Olonne juste après le départ de la course a réussi à recoller à la flotte et régate à couteaux tirés contre Romain Attanasio. Enfin, le Hollandais Pieter Heerema, 17e, est enfin heureux sur cette remontée de l’Atlantique. Lui qui ne semblait pas trouver les ficelles de son bateau à foils… Il réduit son écart avec le duel Costa/Attanasio de jour en jour.
On notera que parmi ces six marins, quatre sont des bizuths du Vendée Globe ! Chapeau bas…

 

Olivia Maincent / M&M

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016