14 Février 2017 - 11h07 • 17604 vues

Partager

Article

L'ensemble de la flotte navigue dans de bonnes conditions. Les trois prochains concurrents devraient terminer leur Vendée Globe dans des conditions beaucoup plus clémentes qu'Eric Bellion.

© Great CircleLes 3 prochains concurrents attendus sur la ligne d'arrivée sont actuellement au large de l'Espagne et du Portugal dans un flux de Sud qui a tendance à mollir. Les conditions sont parfaites pour Conrad Colman qui devrait commencer à faire route au vent arrière dès que son gréement de fortune sera opérationnel.

Pour Alan Roura, le vent a bien molli dans le Sud d'une petite dépression peu active. Rich Wilson, Didac Costa et Romain Attanasio vont aller se caler entre la grosse dépression qui arrive de Terre Neuve et l'anticylone (H). Ils peuvent ainsi mettre le curseur où ils le souhaitent en termes de force de vent.

Pieter Heerema et Sébastien Destremau naviguent encore au chaud, dans les alizés.

CD et BS / Great Circle