26 février 2017 - 07h:52 • 28427 vues

Partager

Article

Pieter Heerema est à moins de 800 milles de l’arrivée mais son retour aux Sables d’Olonne n’est pas prévu avant jeudi prochain : le Néerlandais ralentit volontairement pour laisser passer une violente dépression qui se déplace dans son Nord. Toujours à plus de 2000 milles de la fin de son périple, Sébastien Destremau poursuit sa route dans les alizés et se prépare à négocier l’anticyclone des Açores et ses zones de calme… Sébastien est attendu aux Sables à partir du 9 mars.

Pieter Heerema ronge son frein
Pieter Heerema (No Way Back) navigue ce dimanche dans 10 à 15 nœuds d’Ouest. Le Néerlandais ralentit volontairement la machine (il a parcouru 117 milles en 24 heures). Si Pieter navigue sur le frein, c’est parce qu’il n’a aucun intérêt à monter trop tôt vers le Nord car il se retrouverait dans le plus gros d’une dépression générant des vents de 35 à 40 nœuds et des vagues de 8 à 10 mètres. A partir de mardi soir, les conditions se calmeront dans le Golfe de Gascogne et on peut supposer qu’il se remettra en route à ce moment-là. Il restera probablement à Heerema un peu moins de 500 milles à couvrir. D’après les dernières observations, son arrivée aux Sables d’Olonne est prévue jeudi prochain.

Sébastien Destremau attendu aux Sables à partir du 9 mars
Les journées se suivent et se ressemblent pour Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) qui navigue dans les alizés de Nord-Est d’une vingtaine de nœuds. Et cela devrait durer jusqu’à la latitude des Canaries, demain après-midi. Sébastien aura alors une vaste zone de haute pression à gérer, avec des bulles sans vent. L’anticyclone des Açores est en effet positionné assez Sud et Destremau va bien devoir négocier son contournement pour accrocher au plus vite le train des dépressions et rentrer à la maison…

Huit bateaux amarrés au ponton du Vendée Globe !
Le ponton des Sables d’Olonne est bien rempli actuellement puisque huit bateaux qui ont terminé cette huitième édition du Vendée Globe y sont encore amarrés : Spirit of Hungary (Nandor Fa, 8e), La Mie Câline (Arnaud Boissières, 10e), Newrest-Matmut (Fabrice Amedeo, 11e), La Fabrique (Alan Roura, 12e), Great American IV (Rich Wilson, 13e), One Planet One Ocean (Didac Costa, 14e), Famille Mary-Etamine du Lys (Romain Attanasio, 15e) et Foresight Natural Energy (Conrad Colman, 16e). Le bateau d’Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) est reparti hier vers son port d’attache de Port-la-Forêt.

Cela peut vous intéresser

Préparez votre venue sur le village du Vendée Globe : Ouverture des inscriptions le 6 octobre