Actualité

Entrée en matière tonique pour la saison 2018

Départ de la Bermudes 1000 race
© François Van Malleghem / DPPI

Ils seront finalement six IMOCA au départ de Douarnenez pour ce parcours de ralliement, prélude à la première épreuve des IMOCA Globe Series, qui se déroulera le 1er juin à Monaco. L’épreuve va rassembler six coureurs dont deux novices : Manu Cousin qui, après le Grand Prix Guyader à Douarnenez, va prendre toute la mesure de son monocoque en solitaire et Damien Séguin, épaulé à bord pour sa première course par Jean Le Cam. Pour chacun des autres concurrents, ce sera l’occasion de reprendre ses marques en solitaire à l’orée d’une saison 2018 particulièrement dense.

 

Manu Cousin (Groupe Setin: pour le navigateur normand, installé aux Sables d’Olonne, la Bermudes 1000 Race sera le baptême du feu en solitaire sur un IMOCA. Il y aura forcément un peu de pression et d’émotion à l’heure de prendre le départ. « Dans ces cas-là, on est tiraillé entre l’envie de partir et forcément un peu d’appréhension… »

Damien Seguin (Groupe Apicil) : pour sa première course en IMOCA, Damien Seguin a préféré faire équipe avec Jean Le Cam auquel il a confié la préparation de son bateau. Même si la course ne pourra pas, du même coup, être qualificative pour la prochaine Route du Rhum, ce sera une belle opportunité de découvrir le bateau et quelques astuces que Maître Jean garde au fond de sa besace.

Samantha Davies (Initiatives Cœur) : première course en solo pour Sam à bord de sa nouvelle monture, l’ex Maitre CoQ de Jérémie Beyou. La navigatrice britannique a déjà pu prendre la mesure de sa machine pendant la Transat Jacques-Vabre avec Tanguy de Lamotte, mais le solitaire est un exercice à part entière. « On a changé pas mal de choses depuis, comme les ballasts ou le système de foils. Mais surtout, je n’ai plus navigué en solitaire depuis cinq ans… »

Fabrice Amedeo (Newrest - Art & Fenêtres) : après un Vendée Globe initiatique, Fabrice a décidé de changer de braquet en faisant l’acquisition de l’ancien No Way Back. Avec ce foiler de dernière génération, il dispose d’un bateau lui permettant de jouer aux avant-postes. « La Bermudes 1000 race marque pour moi la fin d’un cycle. C’est l’accomplissement du travail accompli ces derniers mois, même si je suis encore en phase d’apprentissage. »

Louis Burton (Bureau Vallée) : pour le navigateur malouin d’adoption, cette course va permettre de prendre ses marques sur le bateau vainqueur du dernier Vendée Globe, en solo après une Transat Jacques-Vabre avec sa compagne, Servane Escoffier. « L’objectif premier est d’obtenir ma qualification pour la Route du Rhum. C’est ma première navigation en solitaire. Le mot d’ordre est prudence avant tout. L’objectif est de boucler le parcours sans casser. Maintenant, si l’opportunité se présente de faire un résultat, pourquoi pas ? »

Paul Meilhat (SMA) : des six concurrents au départ, Paul est sans conteste celui qui connaît le mieux son bateau. Cette course sera surtout l’occasion de faire un point avant la saison 2018. « Cette course est un prélude au lancement de notre championnat en Méditerranée, c’est parfait. Personnellement, c’est aussi le début d’une nouvelle dynamique que je suis en train de mettre en place avec la recherche de nouveaux partenaires. Au-delà de la Route du Rhum avec SMA, mon objectif reste le Vendée Globe 2020. »

Compte tenu des prévisions météorologiques peu engageantes sur la mer d’Irlande, Jacques Caraës, le directeur de course, a pris la décision de modifier le parcours. Au lieu d’aller virer le phare du Fastnet, les concurrents devront enrouler un point virtuel situé à 300 milles dans l’ouest de La Corogne avant de revenir sur Cascais en respectant le DST au large de Lisbonne.

« Les conditions de vent, mais surtout l’état de la mer, pouvaient s’avérer particulièrement difficiles à négocier. L’objectif, pour cette première course de la saison, est de permettre aux concurrents de naviguer dans des conditions correctes. Néanmoins, la traversée du golfe de Gascogne promet d’être particulièrement tonique. Ce sera un excellent test pour une reprise. »

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016