En bref

Visitez le bateau de Yannick Bestaven en live sur Facebook

Le nouveau skipper de Maître CoQ s’est prêté volontiers au petit jeu de la visite guidée de son monocoque au départ de la Route du Rhum destination Guadeloupe.

Yannick a déjà pris le départ du Vendée Globe 2008 et sera de nouveau présent en 2020. Il a confié la gérance de sa société à son associé afin de se préparer au mieux pour son tour du monde. Rochelais de cœur, il conserve un attachement particulier à la ville qui a toujours été un haut lieu de la course au large. Aujourd’hui, plein de jeunes skippers s’installent à La Rochelle, signe qu’il existe des opportunités de s’entraîner sérieusement en dehors de la Bretagne.

Yannick a aussi fait la démonstration qu’on peut cumuler plusieurs fonctions sur le siège de veille : navigation face à la table à cartes, mais aussi repos réparateur. La cuisine est minimaliste comme sur tous les bateaux du Vendée Globe : un réchaud, un évier, c’est largement suffisant.

Yannick a essayé de gagner quelques kilos en enlevant la casquette de protection. Autre astuce, le fameux hydrogénérateur qui doit permettre de produire de l’électricité dès que le bateau a un minimum de vitesse. S’en suit une démonstration de moulin à café qui donne une belle idée de la force qu’il faut développer. Maître CoQ est équipé de deux pilotes automatiques qui devraient permettre au navigateur de trouver les temps de repos nécessaires à une performance de qualité.

Page Facebook : www.facebook.com/VendeeGlobe/

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016