En bref

Retrouvez l'interview de Paul Meilhat sur Facebook

Le vainqueur de la Route du Rhum a réalisé l’exploit de remporter la course malgré l’absence de foils sur son IMOCA. Comme explications, Paul en voit plusieurs : tout d’abord, un certain nombre de concurrents en sont encore au stade de la découverte des foils et n’en ont pas forcément saisi tout le potentiel. D’autre part, les conditions de course avec une météo très rude au départ et un parcours proche du vent arrière dans les alizés ont été un peu moins favorables aux monocoques à foils que dans un parcours au vent de travers.

La bataille s’est révélée intense avec Yann Eliès et Vincent Riou et de l’aveu de Paul, tout le monde a puisé dans ses réserves.

A l’issue de cette Route du Rhum, la priorité de Paul est maintenant de trouver un partenaire pour aller jusqu’au Vendée Globe. La voile est un sport où le marin se doit de partager avec le public ses émotions. A la charge de Paul de convaincre un potentiel sponsor, mais le temps commence à presser.

Construire un nouveau bateau ou garder son monocoque ? Le choix n’est pas tranché… D’autant que garder ce bateau et l’améliorer permettrait de continuer l’histoire qu’il a nouée avec son monocoque, déjà vainqueur du Vendée Globe 2012. En tous cas, Paul dispose d’une équipe complète : il est prêt.

 

[???? LIVE] Après sa victoire sur la Route du Rhum, SMAVoile - Paul Meilhat est en route vers le Vendée Globe 2020. N'hésitez pas à lui poser vos questions en live #LiveVG2020 Ce talentueux skipper cherche des partenaires pour soutenir son projet : partagez autour de vous !

Posted by Vendée Globe on Tuesday, December 4, 2018

 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016