Actualité

Le premier jalon

Fleet at start of the Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on November 6th, 2016 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee GlobeFlotte au départ du Vendée Globe, aux Sables d'Olonne le 6 Novembre 2016 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee Globe

Des qualifiés, des candidats et des postulants au Vendée Globe prennent le départ de la Bermudes 1000 Race ce jeudi à 17 heures à Douarnenez, un jour plus tard que prévu. L’avis de grand frais et de mer très formée a poussé le directeur de Course, Jacques Caraès, à jouer de prudence en évitant d’envoyer dans un combat trop acharné les tandems skipper solitaire – Imoca60. Deux épreuves en double et une course en solitaire, tel est donc le menu des courses IMOCA Globe Series 2019.

Jeudi 9 mai - La Bermudes 1000 Race
Course non qualificative pour le Vendée Globe, mais chaque mille parcouru sera porté au compteur des milles de sélection des solitaires.

La Bermudes 1000 Race propose un parcours de 2000 milles au départ de Douarnenez. La flotte s’élancera à l’assaut du mythique phare du Fastnet avant un long bord atlantique à destination des Açores. De là, tout ce petit monde remontera vers le nord-est en direction de la rade de Brest, port d’arrivée de la flotte. Ils sont dix-sept inscrits à l’épreuve. Pour six d’entre eux, ce sera le baptême du feu dans la course à la sélection : Clément Giraud, Pip Hare, Miranda Merron, Giancarlo Pedote, Maxime Sorel et Denis Van Weynberg disputeront-là leur première course en solitaire en IMOCA.

Samedi 3 août - La Rolex Fastnet Race
Course non qualificative pour le Vendée Globe, mais chaque mille parcouru sera porté au compteur des milles de sélection des solitaires.
Elle a beau être la plus courte des épreuves de la saison 2019, La Rolex Fastnet Race reste un mythe dans l’imaginaire des marins de tous poils. C’est tout d’abord un départ devant les pelouses du Royal Yacht Squadron de Cowes, au son des canons du club. C’est aussi les quelque trois cents unités qui se pressent dans le Solent pour partir à l’assaut de la mer d’Irlande : multicoques géants et petits voiliers vont frayer avec la flotte des IMOCA. Ces derniers navigueront en double, dans le cadre de leur préparation à la Transat Jacques Vabre. De Cowes jusqu’à Plymouth en passant par le Fastnet, la course s’apparente à un sprint où chacun voudra prendre ses marques avant le prochain grand rendez-vous des IMOCA Globe Series.

Dimanche 27 octobre - La Transat Jacques Vabre
Course qualificative pour le Vendée Globe, à condition de compléter par un parcours de 2000 milles en solitaire.

Vingt-deux tandems ont déjà confirmé leur présence au départ de la prochaine Transat Jacques Vabre. De par sa longueur et son itinéraire, elle sera l’épreuve de référence de la saison 2019, puisqu’elle emprunte, de l’entrée dans le golfe de Gascogne aux alizés brésiliens, le parcours du prochain Vendée Globe. Test majeur, opportunité d’engranger un nombre de milles conséquent, elle sera forcément déterminante à un an tout juste du départ du Vendée Globe. Chaque mille parcouru sera porté au compteur des milles de sélection des solitaires

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- 
Bermudes 1000 Race

17 solitaires sur la ligne
Fabrice Amedeo (Newrest-Art & Fenêtres)

Alexia Barrier (4myplanet)

Yannick Bestaven (Maître CoQ)

Arnaud Boissières (La Mie Câline-Artipôle)

Manuel Cousin (Groupe Setin)

Sam Davies (Initiatives Coeur)

Clément Giraud (Envol by Fortyl)

Pip Hare (Superbigou)

Boris Herrmann (Malizia Yacht Club de Monaco)

Ari Huusela (Ariel 2)

Stéphane Le Diraison (Time For Oceans)

Miranda Merron (Campagne de France)

Giancarlo Pedote (Prysmian Group)

Damien Seguin (Groupe Apicil)

Sébastien Simon (Arkea-Paprec)

Maxime Sorel (V and B-Sailing Together)

Denis Van Weynbergh (Eyesea.be)

 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016