22 septembre 2020 - 14h:50 • 3253 vues

Partager

Article

« Ce n'est point parce qu'il est difficile que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'il est difficile », voilà qui caractérise l’état d’esprit de Louis Burton, 35 ans, qui s’élancera pour la 3e fois autour du globe, cette année à la barre de Bureau Vallée 2, l’ex-bateau vainqueur du Vendée Globe 2016-2017.

Né le 4 Juin 1985  à Ivry sur Seine.
Vit à Saint-Malo

MON PARCOURS

Etudes : Je suis diplômé de l’ISCPA (Institut des Médias, filière Communication) 
Mes premiers bords : Navigation en famille à l’Île aux Moines pendant les vacances.
Comment est né votre désir de faire de la course au large ? Par la découverte de la mer et de la voile en famille, les régates avec mon frère Nelson, les régates en habitable.
A partir de quand et pourquoi est-ce devenu un projet de vie ? A partir de ma participation à la Route du Rhum 2010 en Class40. Suite à l’immense plaisir ressenti au large.
Un résultat ou l’expérience dont vous êtes le plus fier ? Ma 7ème place au Vendée Globe 2016/2017.

DU TAC AU TAC

Votre qualité principale dans la vie : La persévérance.
Votre principal défaut : L’impatience.
Si vous étiez un animal : Hello Kitty (le chat de mes enfants)
Si vous étiez un végétal : Un olivier.
Si vous étiez un film : L’aventure c’est l’aventure
Si vous étiez une musique : Les copains d’abord de Georges Brassens.
Votre couleur : Orange
Votre rêve de bonheur : Ma vie actuelle.
Votre héros dans la vie : Mon père.
Un aphorisme : « Ce n'est point parce qu'il est difficile que nous n'osons pas c'est parce que nous n'osons pas, qu'il est difficile. » (Sénèque)
Si vous n’étiez pas coureur au large, vous seriez ? Bien embêté !

MON VENDEE GLOBE 2020

Vos ambitions sur le Vendée Globe 2020 : Faire mieux qu’en 2016/2017 (soit mieux que 7e)
Qu’est-ce qui vous empêcherait d’atteindre votre objectif (en dehors de la casse) : La concurrence
Votre arme fatale : La qualité de la préparation
Qu’avez-vous envie de partager : Ma passion pour la voile et sensibiliser les élèves à la fragilité des océans.
En trois mots, le Vendée Globe pour vous, c’est : L’aventure, la compétition, le partage
Trois images du Vendée Globe :
- Le départ aux Sables
- Le bateau sur la carte du monde au pôle Sud
- L’arrivée.
Quel skipper vous inspire ? Servane Escoffier (sa compagne et mère de ses enfants)
Vous ne partiriez pas autour du monde sans … : Mes « Le bon Bag » (alimentation à bord)
Actions environnementales/scientifiques/ éducatives liées à votre projet : Depuis plus de dix ans, je vais à la rencontre des écoles pour raconter mes courses et partager ma passion de la mer. En 2019 avec des enseignants, j’ai lancé le kit pédagogique « Je découvre le monde des océans avec Louis Burton » pour les élèves des cycles 2 et 3. Plus de 2 000 professeurs de la France entière l’ont utilisé gratuitement. Dans le cadre d’un projet pédagogique, cet outil permet de sensibiliser les élèves à la fragilité des océans, en le reliant au programme scolaire et en travaillant toutes les matières. En 2020 un nouveau kit est proposé aux écoles, encore plus complet et adapté au Vendée Globe : 15 fiches pédagogiques pour les élèves (contenant notamment un plateau de jeu), un manuel pour accompagner chaque séance, des brochures pour informer les parents, un poster pour suivre la course, et de nombreux échantillons offerts. 2 000 kits premium peuvent être retirés (après inscription) par les professeurs dans le magasin Bureau Vallée de leur choix. A partir du 15 septembre 2020 le kit est également téléchargeable gratuitement sur mon site internet : louisburton.bureau-vallée.fr

 

 

 

Les inscriptions sont ouvertes : Réservez votre place au village