21 Novembre 2020 - 07h50 • 15619 vues

Partager

Article

" Je suis en train de petit déjeuner, du müesli avec du chocolat et il me reste un œuf ! Les conditions sont les mêmes depuis trois jours, c’est-à-dire du vent pas très stable d’environ 13-15 nœuds par le travers. C’est entre le près et le bon plein. C’est un peu longuet. On attend de l’adonnante pour envoyer une autre voile, mais elle tarde à venir ! "

« La côte sud-américaine est vraiment très grande, je ne suis jamais allé plus bas que Salvador de Bahia. Pour l’instant, ce qui se dessine, c’est de descendre vraiment très bas avant de pouvoir faire de l’Est vers le cap de Bonne Espérance. On descend vers le Sud au maximum. Il va y avoir aussi une zone incertaine avant de contourner l’anticyclone. Pour contourner Saint-Hélène, nous allons descendre très bas, quasiment au 38° Sud. C’est vrai que nous serons sur le même bord pendant un petit moment. Le bateau est impeccable, rien à signaler ! J’ai quelques petites bricoles réglées au fur et à mesure, je fais le tour du bateau régulièrement, ça permet aussi d’aller se faire rincer à l’avant.

Je suis vraiment dans la course, je profite au max d’être bien placé, je suis sur les réglages. Je ne m’attendais pas forcément à ça, en fait je ne m’attendais à rien, j’ai juste pris le départ, j’ai essayé de me concentrer, de me donner à fond, ça a payé donc tant mieux ! Mais maintenant, on s’est fait rattraper par quasiment tous les foilers, c’était prévisible… Mais je suis content de ma position aujourd’hui. Il y a juste Damien (Seguin) qui m’agrippe bien à la culotte ! Il va y avoir du match, ça va être sympa ».

Benjamin Dutreux, OMIA - Water Family

VENDEE LIVE : rendez-vous tous les jours à 12h30 (en français) et 13h30 (en anglais) - VENDEE FLASH : rendez-vous tous les jours à 18h15 (en français) et 18h30 (en anglais)