24 Novembre 2020 - 11h34 • 30064 vues

Partager

Article

Kojiro Shiraishi, skipper de DMG MORI Global One, était à la vacation de 9h30 ce matin. 

" Hier j’ai essayé de naviguer le mieux possible mais j’ai plutôt fait marche arrière…. Le vent change à 180 degrés toutes les 30 minutes, j’avais du vent de Nord et là c’est du Sud, c’est hyper compliqué.

C’est un petit exploit d’avoir réussi à réparer cette voile. C’est la première fois que je faisais ça et ça m’a pris quand même six jours. J’ai dû couper la partie haute de la voile que j’ai ensuite raccordé sur la partie basse. J’ai aussi coupé le premier ris donc je ne peux plus avoir de grand-voile haute. J’avais mal enroulé mon J2 après les empannages donc je l’ai déchiré un petit peu aussi. Je compte aller le plus loin possible avec ces réparations ! La voile est évidemment moins performante et elle n’a pas une belle forme mais je suis soulagé.

Mon bateau a beaucoup d’égratignures et de petits soucis. J’essaye d’être en harmonie avec lui et je fais tout pour pouvoir revenir en France, le plus vite possible.
 Je suis désolé que le bateau soit dans cet état, mais je vais faire de mon mieux pour finir ce tour du monde ! "