14 Janvier 2021 - 09h08 • 136 vues

Partager

Article

" J’ai profité de la dorsale (zone sans vent) de cette nuit pour monter réparer le guindant de mon J2, affaler et réparer ma grand-voile, et quelques ajustements de ris… Graissage des systèmes de safrans et plein d’autres trucs. J’ai été rapide sur l’eau, mais pas hyper efficace avec les 3 heures de molle, c’était très « timing ». Elle n’a pas servi à rien cette molle, mais il me fallait absolument faire ces réparations et préparations. De ce fait, un peu fatigué, mais content que les dossiers en cours ne dégénèrent pas. Maintenant c’est la course contre la montre pour rester positionné devant cette grosse dépression et prendre juste le vent dont j’ai besoin pour le Horn. Pas le droit à l’erreur ou à la casse sinon la sanction serait terrible. J’ai l’impression d’être sur un fil. C’est excitant et angoissant en même temps, ça me rappelle les sessions de surf quand la houle cyclonique rentrait. " 

Clément Giraud / Compagnie du Lit - Jiliti