15 Janvier 2021 - 12h07 • 10780 vues

Partager

Article

Joint à la vacation de 9h30 ce matin, Armel Tripon (L'Occitane en Provence) profite du retour des conditions clémentes et trépigne d'impatience à l'idée d'atteindre les alizés, pour pouvoir lancer son bateau à pleine vitesse. 

" Grand soleil, mer plate, bronzette !

Ça fait du bien de pouvoir sortir sur le pont. D’habitude, on est caché dans le cockpit et là on peut être sur le pont, admirer le paysage et profiter. Je crois que c’est ma plus grosse frustration de ne pas pouvoir voir assez la mer. Quand on est dans le bateau, on ne voit rien. J’avais voulu faire installer une bulle pour pouvoir faire une veille depuis l’intérieur, mais nous n’avons pas eu le temps.

Je trouve que je ne m’en sors pas mal, j’ai toujours avancé, parfois lentement, mais il y avait toujours un petit peu de vent. La sortie n’est plus très loin. Là, je suis dans du vent de Nord-Est, ça devrait mollir et basculer à l’Est. Je serai ensuite du bon côté de l’anticyclone. Il faut s’extraire et faire du Nord, c’est en bonne voie. 

Ça a l’air plus stable que pour les premiers. Je me suis plus focalisé sur cette partie assez complexe pour trouver la meilleure trajectoire afin de jouer entre les calmes. J’avais aussi pas mal de soucis techniques à régler. Je pense que l’alizé derrière est plutôt établi, il ne semble pas très fort, mais de quoi aller vite au reaching quand même.

L’Atlantique était un des points stratégiques de la course où je savais que je pouvais revenir fort. L’Atlantique Sud n’a pas été très favorable. Il y a eu un petit peu de gain, mais après de la perte. On verra la distance que je prendrai, mais c’est sûr que certains sont éclopés et moi j’ai encore un bateau à 100% donc je sais que je peux attaquer et aller vite. Je ne sais pas encore si j’arriverai à rattraper tout ce retard. J’ai tiré sur le bateau au près et il a bien encaissé les chocs. Il est costaud, je sais que je peux tirer dessus pour finir.

Physiquement et mentalement ça va. J’ai l’impression d’être parti il y a un mois. Côté avitaillement, j’ai commencé à rationner il y a 2-3 jours, je fais un repas par jour et je complète avec des barres de céréales. Ça le fait plutôt bien. Je vais tenter de pêcher dès que les conditions le permettront ! Ça serait drôle de ramener une daurade. " 

Armel Tripon / L'Occitane en Provence