21 Janvier 2021 - 12h33 • 12720 vues

Partager

Article

L'enjeu pour le groupe de tête est de bien se positionner dans le couloir de vent de Sud-Ouest.

Le vent est très instable en bordure d’anticyclone. On voit que les vitesses des bateaux varient beaucoup d’un pointage à l’autre. Ce sont des conditions normales dans cette zone. Le vent devrait être plus régulier, une fois le régime de Sud-Ouest bien établi dans le Nord de la dorsale anticyclonique, en avant de la dépression qui arrive de Terre Neuve. 

C’est Louis Burton (Bureau Vallée 2) qui bénéficie actuellement des meilleures conditions. Il fait le grand tour et parcourt plus de distance que les premiers, mais pourrait bien bénéficier d’un couloir de vent plus fort au moins jusqu’à vendredi soir ou samedi et continuer à progresser plus vite que les premiers.

A l’inverse, Damien Seguin (Groupe Apicil) est plus lent, mais il suit une route plus courte et se maintient dans le top 4. les écarts à l'arrivée pourraient être assez faibles. 

La fin de course ne sera pas une longue ligne droite. Les skippers vont devoir gérer une petite dépression secondaire les 23 et 24 janvier. Les modèles sont encore loin de converger sur sa trajectoire et sa position exacte. La course devrait se terminer au vent arrière avec une série d’empannages durant les trois derniers jours. Il y aura donc des coups à jouer. Il faudra être rapide à cette allure.

Il n’y a pas de grands changements dans l’Atlantique Sud et dans le Pacifique avec un passage du cap Horn toujours prévu durant le week end pour Alexia Barrier et Ari Huusela. 

 Great Circle / Christian Dumard