06 Février 2021 - 12h50 • 4357 vues

Partager

Article

Les dépressions se succèdent sur l'Atlantique Nord.

Romain Attanasio devrait franchir la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne samedi en fin de journée avec un vent modéré de Nord, comme Jérémie Beyou samedi matin.

Pour le groupe des 6 poursuivants, Arnaud Boissières, Kojiro Shiraishi, Stéphane Le Diraison, Pip Hare, Alan Roura et Didac Costa, la fin de parcours est moins facile avec le train de dépressions qui arrive par l'Ouest. Les 6 bateaux naviguent devant un front qui se déplace rapidement. Le vent basculera au Nord-Ouest dès dimanche au passage du front avec une mer formée et des grains.

Dès lundi, une deuxième dépression devrait toucher Didac Costa en premier puis les 5 autres concurrents. Le vent de 35 noeuds avec des rafales à 45 noeuds va également générer une mer très forte avec des vagues pouvant atteindre 9 mètres. L'objectif sera alors pour les premiers d'aller vite, pour arriver devant ce deuxième système dépressionnaire. Pour ceux qui ne tiendront pas le rythme, une route Sud va s'imposer pour éviter le plus fort.

Manu Cousin, Clément Giraud et Miranda Merron profitent du déplacement vers l'Est de l'Anticyclone pour suivre une trajectoire plus courte. Alexia Barrier et Ari Huusela font route au près vers le pot au noir dans un alizé qui est encore Nord-Est.