24 Février 2021 - 09h34 • 15515 vues

Partager

Article

Naviguant actuellement dans des conditions toniques, la navigatrice d'Initiatives-Cœur, qui poursuit son tour du monde hors-course, a envoyé un message du bord dans la nuit. 

"J'écris ceci coincé dans mon pouf, c'est une nuit nuageuse et Initiatives-Cœur est en train de négocier son chemin dans une mer très chaotique. Nous sommes à 50 miles au sud-ouest du cap Finisterre, et nous nous dirigeons sous le vent vers ce fameux cap qui marque l'entrée dans le Golfe de Gascogne.

Le vent prévu sur les fichiers était de 30-40 nœuds. Comme mon aérien ne fonctionne plus, je ne sais pas exactement ce que j’ai comme force de vent actuellement. C'est probablement une bonne chose, car c'est moins effrayant de ne pas savoir... Tout comme je suis heureuse qu'il fasse noir pour ne pas voir la taille réelle des vagues ! Cela dit, je peux sentir la puissance de celles-ci dans les mouvements de mon bateau, et je peux aussi sentir qu'elles ne sont pas vraiment bien organisées. Une vague s'est brisée sur le côté du bateau, dans le cockpit.

J'ai mon tourmentin et trois ris dans la grand-voile, soit la plus petite configuration de voiles, mais nous surfons quand même régulièrement sur les vagues à plus de 20 nœuds. C'est assez fou ici ce soir !

J'espère pouvoir traverser les pires conditions dans 5 à 6 heures, mais je ne pourrai pas me détendre car je serai dans une zone où il y a beaucoup de trafic avec des bateaux de pêche, donc je dois rester vigilante toute la nuit."

Sam Davies / Initiatives-Cœur