24 Février 2021 - 10h03 • 14448 vues

Partager

Article

Alexia Barrier (TSE-4myplanet), qui navigue actuellement au large du Portugal à moins de 700 milles de l'arrivée, était à la vacation de ce mercredi 24 février. 

"La douleur (ndlr, au dos) est toujours présente, mais j’arrive quand même à manoeuvrer, il faut juste que je prenne mon temps. Le front est passé, j’ai fait un empannage hier soir et normalement il faudrait que je renvoie un ris, mais j’attends un peu, j'étale un peu les manœuvres pour avoir le temps de souffler un peu. Le front est passé cette nuit, j’avais un vent hyper variable passant de 10 à 25 nœuds de manière assez erratique. Là c’est mou, j’ai du vent d’Ouest-Nord-Ouest de 12 nœuds. J’ai le J2 et deux ris, mais je prends mon temps pour renvoyer de la toile. J’attendais la vacation, maintenant je vais prendre un petit-déjeuner et puis je vais m’y mettre. J’en ai pour au moins 30 minutes pour renvoyer mon ris, alors que normalement je mets moitié moins de temps. Je ne joue pas le chrono ! 

Je ne peux juste pas utiliser le moulin à café, du coup je tourne les manivelles sur les winchs de manière plus classique, tout doucement, comme une tortue ! Et j'y arrive, ça fonctionne. Je suis à moins de 700 milles de l’arrivée, c’est motivant.

 

À propos d’Isabelle Joschke et Sam Davies qui poursuivent hors-course

Je trouve ça très courageux et très intelligent. Elles avaient des projets gagnants, elles ont dû oublier la compétition. C’est juste pour le plaisir de naviguer, de terminer un tour du monde. Pour elles et pour leurs partenaires aussi, c’est important. Tu n’as pas l’occasion tous les jours de faire un tour du monde. C’est un sacré accomplissement, même si tu t’es arrêtée une fois ! Chapeau aux filles. 

 

Je vais terminer au près… La météo n’est pas très sympa ! Je serai là ce week-end, j'espère dimanche matin, ce sera un peu plus long que ce que je pensais mais ce n’est pas grave."

Alexia Barrier / TSE-4myplanet