21 Novembre 2012 - 06h57 • 2224 vues

Partager

Article

Premier à toucher les alizés de sud-est, Armel Le Cleac'h (Banque Populaire) a augmenté son avance d'une dizaine de milles sur ses poursuivants, toujours très groupés. Il devrait passer l'équateur en début de matinée.

 

Ils ne doivent pas être mécontents d'avoir échappé à ce satané pot au noir ! Armel Le Cleac'h, bien installé en patron de flotte, continue à ouvrir la voie et progresse maintenant à 11 nœuds vers l'équateur, distant d'une quarantaine de milles. A cette vitesse, il devrait entrer dans l'hémisphère sud dans la matinée, entre 8 et 9 heures. Derrière, les vitesses augmentent sensiblement également. François Gabart (Macif), Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3), Vincent Riou (PRB) et Alex Thomson (Hugo Boss) naviguent toujours très groupés, même si l'Anglais s'est ce matin fait légèrement distancer, 10 milles derrière le skipper de PRB. A 150 milles dans leur nord-ouest, Mike Golding (Gamesa) en tête, Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud) semblent avoir bénéficié d'une traversée du pot au noir beaucoup plus sereine, en ligne droite et sans arrêt buffet. Une belle opération qui leur a permis de refaire la moitié de leur retard.

Chacun son rythme

Espérons que le passage sera également clément pour Arnaud Boissière (Akena Verandas), entré cette nuit dans la zone de convergence intertropicale. Il concède pour l'instant 263 milles de retard à Armel Le Cleac'h. A 447 milles du leader, Bertand de Broc (Votre nom autour du monde avec EDM projets) devrait quant à lui s'approcher de cette zone de vents erratiques dans la nuit de demain. A une vingtaine de milles de Tanguy Delamotte (Initiatives-coeurs), Javier Sanso (Acciona 100 % EcoPowered) a bien réussi son retour en course en profitant de bons vents pour se recaler à l'ouest et attaquer les alizés plus légers avec un meilleur angle pour descendre vers le sud. Alessandro Di Benedetto (Team Plastique), à près de 950 milles du leader dans le nord de Madère poursuit sa trajectoire à son rythme et semble prendre beaucoup de plaisir à naviguer au soleil. A 100 km au nord des îles Canaries, Gutek profite actuellement de conditions légères pour poursuivre ses tentatives de réparation du pilote automatique.

Le top 5 au classement de 5 heures (4h UTC)

1- Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) à 21096,3 milles de l’arrivée

2- François Gabart (Macif) à 36,2 milles du leader

3- Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 38,2 milles

4- Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) à 38,5 milles

5- Vincent Riou (PRB) à 40,1 milles

Christophe Favreau