Kojiro SHIRAISHI

Portrait

Kojiro SHIRAISHI

52 ans

Kamakura (Japon / Japan)

Kojiro Shiraishi, 49 ans, sera donc le premier marin asiatique à participer au Vendée Globe. Ce n’est pas une mince affaire dans le cadre de l’internationalisation de l’Everest des mers. Pour comprendre le personnage, il faut avant tout se pencher sur le nom de son bateau : Spirit of Yukoh. Un nom en forme d’hommage au mentor de Kojiro : Yukoh Tada. Une légende dans le milieu très restreint de la course au large asiatique, car ce chauffeur de taxi de Tokyo était surtout un vrai personnage de roman : marin, musicien (saxophoniste) et bouddhiste, vainqueur du BOC Challenge dans sa catégorie, c’est lui qui avait pris sous son aile le jeune Kojiro. Hélas, la légende dit que les multiples problèmes rencontrés dans la construction du 50 pieds Koden VIII pour le BOC Challenge 1990-1991 (le bateau perdit sa quille et chavira trois fois) ne furent pas étrangers au suicide de Yukoh, survenu en Australie, à Sydney, le 9 mars 1991. Kojiro Shiraishi était alors le jeune « disciple », ou plutôt l’élève de Yukoh Tada, le pilier de son équipe. Et à l’âge de 26 ans, Kojiro devient le plus jeune marin à boucler un tour du monde en solitaire à la voile.
C’est en la mémoire de Yukoh Tada également que Kojiro Shiraishi se fera remarquer sur Around Alone en 2003, et surtout sur la Velux Five Oceans, le tour du monde avec escales, en 2006. Sur cette épreuve – qu’il dispute déjà à bord d’un IMOCA nommé Spirit of Yukoh- il boucle une nouvelle fois le tour du monde, en 118 jours, et termine deuxième derrière un certain Bernard Stamm. Pas vraiment le premier venu, donc ! D’autant qu’avant et après cet exploit, Kojiro Shiraishi avait également fait le bonheur d’équipages français en quête de Record du Pacifique : en 1998 à bord de l’Explorer mené par Bruno Peyron et, dix ans plus tard en 2008, avec l’équipage du Gitana 13 mené par Lionel Lemonchois… Voilà donc le personnage très attachant qui s’apprête à représenter pour la première fois tout un continent sur le Vendée Globe. Et pas seulement pour y faire de la figuration : son bateau n’est autre que l’ex plan Farr 2007 mené auparavant par Alex Thomson, Sébastien Josse et Roland Jourdain, est c’est encore une excellente machine, capable du meilleur. Kojiro Shiraishi l’a d’ailleurs prouvé récemment, en prenant la septième place de la Transat New York-Vendée. Avec beaucoup de respect et de « zénitude », comme il se doit.

Palmarès

Actualités

En image

Contact Presse

Shota KANDA
shotakanda@gmail.com
06 40 23 34 17

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016