L'actualité en bref

Convoyage retour de la Transat Jacques Vabre : le solitaire plébiscité

Après la Transat Jacques Vabre, place maintenant aux navigations en solitaire. Plusieurs marins vont profiter de ce convoyage retour entre Salvador de Bahia et leur port d’attache pour se tester en solitaire.


C’est aussi l’opportunité de valider les 2000 milles en solitaire indispensables pour les marins qui n’ont eu que la Transat Jacques Vabre pour se qualifier. Gagner de l’expérience et valider, du même coup, sa qualification pour le Vendée Globe : le jeu en vaut la chandelle.

 

Sont ainsi partis en solitaire : Clarisse Crémer (Banque Populaire X), Charlie Dali (Apivia), Thomas Ruyant (Advens for Cybersecurity) et Kevin Escoffier (PRB). Fabrice Amedeo (Art et Fenêtres) n’a pas besoin de ces 2000 milles en solitaire puisqu’il a terminé le dernier Vendée Globe. Il a néanmoins décidé de partir en « faux solo » accompagné d’un médiaman, afin de parfaire son expérience seul à bord en vue du prochain Vendée Globe. Arnaud Boissières (La Mie Câline – Artisans Artipôle) a lui aussi choisi de revenir en solo.

À noter qu’à bord d’Initiatives Cœur, le convoyage retour est l’occasion d’accueillir un invité de marque en la personne de Thomas Pesquet qui continue ainsi son exploration approfondie de la planète.

Charlie Dalin et Yann Eliès remportent la Transat Jacques Vabre

Pour sa première course, Apivia a pu montrer tout son potentiel. Mené de main de maître par Charlie Dalin et Yann Eliès, le monocoque dessiné par Guillaume Verdier s'est imposé après sa prise de pouvoir dans le Pot-au-Noir, fatal aux deux grands favoris de l'épreuve, Jérémie Beyou et Christopher Pratt. Charlie et Yann, de manière élégante, n'ont pas manqué de souligner à quel point le passage de la Zone de Convergence Intertropicale avait brutalement redistribué les cartes.

Fabrice Amedeo, inscrit officiel au Vendée Globe 2020

Après Arnaud Boissières, Fabrice Amedeo est le deuxième marin à valider définitivement son inscription au Vendée Globe. Déjà sélectionné en sa qualité de concurrent ayant terminé le Vendée Globe 2016, Fabrice s'est qualifié sur son nouveau bateau en terminant la Route du Rhum 2018. Ne restaient plus qu'à boucler les dossiers administratifs et médicaux, ce qui fut fait avant le départ de la Transat Jacques Vabre. Pour le  journaliste - marin, comme il se définit lui-même, cette inscription ferme valide les efforts fournis depuis l'arrivée du Vendée Globe 2016. Des partenariats confirmés, une expérience qui s'enrichit chaque jour, à l'occasion des épreuves auxquelles il ne manque pas de participer, le statut de Fabrice Amedeo est en train de changer progressivement. Cette inscription à un an du départ du Vendée Globe est une jolie manière de le souligner.

Clément Giraud en live !

Clément Giraud sera en live sur notre page Facebook le samedi 19 octobre à 11h30 depuis le village de la Transat Jacques Vabre au Havre.
Au programme : Ses ambitions sur le prochain Vendée Globe, ses diverses expériences et bien plus encore !
Venez poser vos questions par ici : https://www.facebook.com/VendeeGlobe/

Défi Azimut : tour de chauffe avant la Transat Jacques Vabre

Défi Azimut : tour de chauffe avant la Transat Jacques Vabre
© Yvan Zedda / Défi Azimut

Le Défi Azimut, à la fois rendez-vous convivial et véritable confrontation sportive est devenu au fil des éditions un incontournable avant les grands rendez-vous de l’automne, Transat Jacques Vabre, Vendée Globe ou bien encore Route du Rhum.

Le Défi 2019, prélude à la Transat jacques Vabre se courra donc en double sur un parcours de 500 milles du jeudi 19 au samedi 21 septembre.

Mercredi 18, les IMOCA se retrouveront dans les courreaux de Groix pour des runs où les invités des équipes auront la part belle. Dimanche, tout le monde pourra se jauger à l’occasion d’une régate amicale autour de l’île de Groix.

 

22 IMOCA participeront au Défi Azimut.

Manqueront à l’appel Apivia de Charlie Dalin pour cause de baptême à La Rochelle et DMG Mori de Kojiro Shiraishi qui manque encore de préparation, mais participera au tour de Groix

 

 

Liste des inscrits

 

  • Banque Populaire X : Clarisse Crémer et Armel le Cléac'h
  • Corum l’Epargne : Nicolas Troussel et Jean Le Cam
  • Groupe Apicil : Damien Seguin et Yoann Richomme
  • Groupe Setin : Manuel Cousin et Gildas Morvan
  • Pure : Romain Attanasio et Sébastien Marsset
  • Time For Oceans : Stéphane Le Diraison et François Guiffant
  • V and B - Mayenne : Maxime Sorel et Guillaume Le Brec
  • Vers un monde sans Sida: Erik Nigon et Vincent Le Serec

 

Foilers

  • La Fabrique : Alan Roura et Sébastien Audigane
  • La Mie Câline - Artipôle : Arnaud Boissières et Xavier Macaire
  • Maître CoQ : Yannick Bestaven et Roland Jourdain
  • Malizia 2 - Yacht Club de Monaco : Boris Hermann et Will Harris
  • Newrest-Art & Fenêtres : Fabrice Amedeo et Eric Péron
  • PRB : Kevin Escoffier et Nicolas Lunven
  • Prysmian Group : Giancarlo Pedote et Anthony Marchand
  • 11th Hour : Pascal Bidegorry et Charlie Enright
  • Initiatives Cœur : Samantha Davies et Paul Meilhat
  • MACSF : Isabelle Joschke et Morgan Lagravière
  • Bureau Vallée 2 : Louis Burton et Davy Beaudart
  • Advens for cybersecurity : Thomas Ruyant et Antoine Koch
  • Arkea-Paprec : Sébastien Simon et Vincent Riou
  • Charal : Jérémie Beyou et Christopher Pratt

Thomas Ruyant se jette à l’eau

Thomas Ruyant se jette à l’eau
© Pierre Bouras

Le mois de septembre se révèle décidément propice aux lancements de nouveaux bateaux. Samedi 7 septembre, c’était au tour de Thomas Royant de mettre à l’eau son plan Verdier Advens for Security. Il reste maintenant un peu moins de 50 jours à Thomas et Antoine Koch qui sera son coéquipier pour prendre en main cette nouvelle monture avant la Transat Jacques Vabre.

DMG MORI : sortie de chantier

DMG MORI : sortie de chantier
© Thomas Deregnieaux/DMG MORI

Le nouveau monocoque du skipper japonais Kojiro Shiraishi est sorti des ateliers du chantier Multiplast à Vannes. Conçu à partir du moule de Charal, le nouveau plan VPLP devrait connaître ses débuts en compétition à l’occasion du Défi Azimut, du 19 au 22 septembre à Lorient. C’est le cinquième bateau neuf à sortir de chantier avant les prochaines inaugurations des bateaux de Thomas Ruyant, Armel Tripon et Nicolas Troussel.

MACSF a fait peau neuve

MACSF a fait peau neuve
© Ronan Gladu / MACSF

C’est hier à Lorient que le monocoque d’Isabelle Joschke a retrouvé l’élément liquide après un profond chantier de plusieurs mois. Pour la navigatrice, le moment était fort : « je suis presque aussi tendue que s’il s’agissait d’un départ de course. » Outre les foils qui devraient ouvrir de nouvelles perspectives, MACSF a été profondément modifié : mise en place d’une nouvelle casquette, pose d’un mât-aile, nouveaux pilotes automatiques. Le travail de mise au point avant la Transat Jacques Vabre avec Morgan Lagravière va pouvoir commencer.  

Apivia se dévoile

Apivia se dévoile
© Maxime Horlaville / Disobey / Apivia

Le dernier-né de l’architecte Guillaume Verdier, concocté en collaboration étroite avec l’équipe Apivia, le bureau d’étude de Mer Concept et Charlie Dalin a été mis à l’eau, lundi 5 août à Lorient la Base. Si la carène reste plutôt volumineuse, on notera la volonté de Charlie Dalin d’abaisser le centre de gravité du bateau, notamment grâce à la courbure inversée du pont qui permet de gagner en poids tout en garantissant une parfaite rigidité des cloisons. Les foils très allongés ont un air de famille avec ceux d’Initiatives Cœur, dessinés aussi par Guillaume Verdier.

Rolex Fastnet Race : Charal en force

Rolex Fastnet Race : Charal en force
© Gauthier Lebec / Charal

Jérémie Beyou et Christopher Pratt n’ont rien lâché. Toujours aux avant-postes, les deux coéquipiers ont fait le trou sur le reste de la flotte des IMOCA durant la montée vers le phare du Fastnet. Malgré un vent faiblissant sur la fin de course autorisant un regroupement par l’arrière, ils ont tenu tête à la concurrence, prouvant tout le potentiel de leur nouveau plan VPLP. Pour Jérémie Beyou, cette victoire vient valider le travail accompli par son équipe technique après son abandon prématuré dans la Route du Rhum en novembre 2018.

Derrière eux, le tandem Kevin Escoffier - Nicolas Lunven (PRB) s’empare de la deuxième place. Armel Le Cléac’h et Clarisse Crémer (Banque Populaire) complètent le podium.

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016