Denis VAN WEYNBERG

Portrait

Denis VAN WEYNBERG

52 ans

Louvain La Neuve (Belgique)

C’est en 2001 que Denis Van Weynberg a commencé de penser au Vendée Globe. Il préparait alors la Mini-Transat et s’était dit que s’il parvenait à franchir le cap de cette épreuve initiatique, il pourrait s’offrir d’autres rêves. Mais comme il s’agissait de concilier cette vie d’oiseau du large avec celle de chef d’entreprise, le navigateur belge a pris son temps : après le Mini, le Class40 lui a permis d’embrayer sur la Route du Rhum, la Transat Jacques Vabre, avant d’approcher son but ultime en 2018, quand il a décidé d’acheter le bateau du Hongrois Nandor Fa.

Son projet : devenir le premier marin belge à boucler le Vendée Globe. D’autres concurrents du Plat Pays se sont présentés sur la ligne de départ, mais jusqu’ici, aucun n’a réussi à se classer.  Pour pouvoir se consacrer entièrement à cette nouvelle aventure, Denis Van Weynberg a vendu son entreprise avec l’objectif de parcourir le plus de milles possibles avant le prochain Vendée Globe. Un bateau fiable et éprouvé, une expérience qui grandit au fil des courses où le marin s’engage, petit à petit, sa candidature prend de la consistance. Pour valoriser son projet dans un pays qui n’a que peu de culture maritime, il s’est associé avec le photographe Édouard Janssens pour créer une œuvre d’art à partir de 250 photos d’iris de différentes personnes qui, combinées, formeront un seul iris géant qui recouvrira les voiles

Palmarès

Contact Presse

N/A

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016