2016 Around the world solo non-stop without assistance

Articles > Le mot du jour : porte des glaces

Le mot du jour : porte des glaces

Articles |

Les portes des glaces sont des points de passages obligatoires pour les coureurs du Vendée Globe dans les mers du sud. Leur rôle est on ne peut plus clair : empêcher les concurrents de descendre trop au sud afin de limiter au maximum les risques de collision avec des glaces dérivantes.

Comments 32

Carte_031212
 

L’édition 1996-1997 du Vendée Globe a marqué les esprits. La disparition de Gerry Roufs et les naufrages de Raphaël Dinelli, Thierry Dubois et Tony Bullimore ont poussé les organisateurs de la course à adopter certaines mesures de sécurité supplémentaires. La forme des bateaux a été modifiée et les portes des glaces ont fait leur apparition dans les mers du sud lors de l’édition suivante, en 2000-2001. Le rôle de ces portes est très simple : empêcher la flotte de trop se rapprocher de l’Antarctique, ce qui augmenterait considérablement le risque de collision avec des icebergs ou growlers.

Porte des glacesLe fonctionnement de ces portes n’a rien de bien sorcier. Une porte de glace est un segment de points sur une même latitude, définis entre deux longitudes. L’espacement entre ces deux longitudes est d’environ 400 milles, soit une journée et demi de navigation. Le parcours comporte quatre à six, voire sept portes, espacées de 800 à 2000 milles. Pour valider leur passage, il suffit de passer au nord d’au moins un point de latitude situé sur le segment. Il est donc possible de franchir la porte du nord vers le sud, du sud vers le nord, ou tout simplement, de rester au nord.

Comment définir la position des portes ?

Pour définir la position des portes des glaces, l’organisation du Vendée Globe travaille en étroite collaboration avec CLS (Collecte Localisation Satellite), une agence française dont le métier consiste à suivre des bateaux, des tortues, des cétacés… ainsi que la glace. « Le rôle de CLS est double. Nous les consultons pour savoir où se trouvent les glaces et aussi pour savoir où nous allons mettre les portes. C’est un opérateur essentiel pour nous », assure Denis Horeau, le directeur de la course.

La collaboration avec CLS s’organise comme suit : « Nous établissons avec eux un plan de travail pour le suivi des glaces, et ils passent commande auprès des opérateurs canadiens et européens qui gèrent les satellites pour un certain nombre de scènes. Grâce à plusieurs technologies, ils vont essayer, d’une part, de voir où se situent les glaces et d’autre part, ils vont tenter de voir comment elles vont dériver. Grâce aux programmes météo et aux algorithmes des dérives qu’ils utilisent, nous pouvons déterminer à peu près où les glaces que nous avions vues un lundi se situeront le mercredi puis le vendredi. » Par ailleurs, « CLS dépêche un ingénieur au PC course à Paris qui fait partie de notre équipe pendant toute la période où nous sommes dans les mers du sud », complète Denis Horeau.

Leur position peut évoluer

La position de ces portes n’est pas figée. Elle peut « évoluer en fonction de la réalité des satellites, à partir du départ », explique Denis Horeau. La position d’une porte peut encore être modifiée tant que le premier skipper de la flotte n’a pas atteint la porte précédente. « Une fois qu’un concurrent a touché une porte, la suivante est figée pour tous les autres coureurs », précise Denis Horeau. Par ailleurs, une porte peut être ajoutée après le départ de la course, comme ce fut le cas dimanche avec la porte Amsterdam.

Les portes des glaces ne sont pas les seuls points de passages obligatoires pour les concurrents du Vendée Globe. Les autorités australiennes ont également exigé que des portes soient mises en place au large de leurs côtes. « Les Australiens sont intervenus à plusieurs reprises sur le Vendée Globe pour des sauvetages donc ils nous demandent de passer pas trop loin de leurs côtes », confie Denis Horeau. Quelle que soit leur fonction, ces portes ont toutes un objectif commun : préserver au maximum la sécurité des skippers.

Grégoire DUHOURCAU

On an ongoing basis

1/277 > All the news

NEWSLETTER

Twitter

Facebook