Yann ELIES

Données de course

Vitesse sur les dernières 24h :
13 nd 24 km/h
Meilleure vitesse sur 24h depuis le départ :
19 nd
Le 08/12
Distance parcourue sur les dernières 24h :
317 nm 587 km
Plus grande distance parcourue en 24h depuis le départ :
448 nm
Le 08/12
Distance à l'arrivée :
1348 nm 2496 km
Distance parcourue depuis le départ :
23152 nm
Prochaine mise à jour à 05h

Actualités

5734

Romain Attanasio au cap Horn

Analyse météo

Petit temps pour la fin de parcours de Jérémie Beyou

4000
Actualité

La bataille navale continue…

11376
Analyse météo

Le casse tête de l'Atlantique Nord

6264

En image

En écoute

  • Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on January 15th, 2017 - Photo Yann EliesPhoto envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 15 Janvier 2017 - Photo Yann EliesLever du jour

    Vacation de 12h avec Yann Elies

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on January 5th, 2017 - Photo Yann EliesPhoto envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 5 Janvier 2017 - Photo Yann EliesBientot les Alizés

    Vacation de 12h avec Yann Elies

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00
  • Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on December 1st, 2016 - Photo Yann EliesPhoto envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 1er Décembre 2016 - Photo Yann EliesSalut !

    Vacation de 15h avec Yann Elies

    Current Time 0:00
    Duration Time 0:00

Portrait

Yann ELIES

42 ans

Auray (Morbihan)

Originaire de Saint-Brieuc, Yann Eliès est un phénomène surdoué, à l’aise sur tout ce qui flotte, à une ou plusieurs coques. D’un atavisme profond – chez les Eliès on est marin de père en fils et son père Patrick est connu pour son grand chelem sur La Solitaire – Yann affiche un palmarès hors normes. Il a tout gagné ou presque, dont trois Solitaire du Figaro (comme Poupon, Le Cam, Desjoyeaux et Beyou) et pas moins de 10 étapes de la prestigieuse classique, record qu’il partage avec un certain Jean Le Cam. Il a enfilé comme des perles aussi les Trophées Jules Verne et a quasiment pris l’habitude de battre le record absolu autour du monde en équipage avec les Peyron. Il est au sommet de son art, tout simplement.

Son retour sur le Vendée Globe est un événement en lui-même : chacun se souvient de son terrible accident en 2008 dans le grand Sud. Yann Eliès, ce jour-là, jouait sa vie. Le premier à venir le secourir sera un certain Marc Guillemot, avec son Safran. C'est à bord de ce même plan VPLP-Verdier que Yann Eliès sera au départ du Vendée Globe 2016. Une belle histoire, mais il ne faut pas compter sur Yann Eliès pour jouer trop sur la fibre émotionnelle : s’il a choisi ce bateau c’est certes parce qu’il le connaît bien mais c’est surtout parce que pour lui la machine est encore très compétitive et doit pouvoir permettre de se mêler à la bagarre des bateaux de toute dernière génération, d’ailleurs tous inspirés par ce Safran devenu Quéguiner-Leucémie Espoir.

Yann a montré à tous d’incroyables facultés pour redevenir un grand marin en un temps record après son accident (d’ailleurs aidé en cela entre autres par Jérémie Beyou qui fut le premier à le refaire naviguer…). Huit ans plus tard, il revient sur l’Everest des mers avec des ambitions sportives encore renforcées. Boucler le tour du monde, oui… mais devant !

Palmarès

QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR

Monocoque IMOCA

QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR
  • Numéro de voile : FRA 29
  • Anciens noms du bateau : Safran
  • Architecte : VPLP-Verdier
  • Chantier : Chantier Naval de Larros (CNL)
  • Date de lancement : 01 août 2007
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,70 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 8 tonnes
  • Nombre de dérives : 2
  • Hauteur mât : 29,50 m
  • Voile quille : Acier monobloc
  • Surface de voiles au près : 300 m²
  • Surface de voiles au portant : 650 m²

Yann part avec l’ancien Safran qui a déjà connu le podium du Vendée Globe (3e en 2009). C’est surtout le précurseur de tous les bateaux de dernière génération, le tout premier IMOCA à être le fruit du travail conjoint des cabinets d’architectes VPLP et Guillaume Verdier. Depuis, tout le monde s’est engouffré dans ce subtil dosage de légèreté et de puissance. Le numéro 29, optimisé par Yann et son équipe, aura forcément son mot à dire. « C’est une machine mythique et toujours performante » dit le skipper.

Contact Presse

Agence Rivacom / François QUIVIGER
+33 (0)6 27 59 80 33
francois@rivacom.fr

Agence Rivacom / Sandra THUILLIER
+33 (0)6 78 02 77 72
sandra@rivacom.fr

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016