15 Septembre 2015 - 19h30 • 2724 vues

Partager

Article

La conférence de presse officielle de la Transat Jacques Vabre a eu lieu ce mardi 15 septembre à Paris. Elle a marqué symboliquement la rentrée des IMOCA. Les bateaux du Vendée Globe constitueront la classe la mieux représentée au départ du Havre, le dimanche 25 octobre prochain. Sur les 40 marins en lice, au moins 17 sont candidats officiels au Vendée Globe 2016. Cette transat sera la première confrontation à grande échelle entre les "anciens" très éprouvés et les "modernes" tout juste sortis des chantiers, cet été.

Aujourd'hui à Paris, la traditionnelle conférence de presse de lancement de la grande classique en double a donc confirmé que 20 monocoques IMOCA seraient au départ. Le parcours très classique, avec 5400 milles à couvrir entre Le Havre et Itajai (Brésil) promet une première semaine toujours sensible d'un point de vue météo. Ce parcours est toujours intéressant pour les futurs candidats au Vendée Globe, puisqu'il correspond au premier segment du tour du monde, à savoir l'approche du contournement de l'anticyclone de Sainte Hélène. Ce sera en quelque sorte une belle répétition générale sur cette portion, à un an du grand départ des Sables d’Olonne.
 
A suivre : le match des "anciens" contre les modernes
On se gardera bien ici d'estampiller "favori" tel ou tel duo, le retour d'expérience sur les foils n'en étant qu'à ses prémices. De l'avis général, les bateaux de l'avant-dernière génération (comme le PRB de Vincent Riou ou le Quéguiner-Leucémie Espoir de Yann Eliès) pourraient bien tirer leur épingle du jeu un peu mieux que les toutes nouvelles machines dotées d’appendices porteurs, puisque celles-ci ne font que débuter leur phase de rodage. Mais, "wait and see" comme dit Alex Thomson, car certains bateaux neufs ont déjà montré le bout de l'étrave. C’est le cas du nouveau Safran de Morgan Lagravière, monté sur le podium de la Rolex Fastnet Race cet été et qui va courir avec un autre figariste de talent, Nicolas Lunven.
 
IMOCA 60' StMichel-Virbac - Skipper : Jean-Pierre Dick - Mise à l'eau au chantier Multiplast à Vannes le 12 septembre 2015© Benoit Stichelbaut/StMichel-Virbac Sailing TeamIl sera instructif aussi de comparer entre eux les bateaux à foils tout neufs, sachant que selon le moment de leur mise à l’eau certains ont déjà quelques milliers de milles au compteur, alors que d'autres sortent tout juste du chantier, comme le StMichel-Virbac du triple vainqueur de l'épreuve, Jean-Pierre Dick. Ce n'est qu'un exemple et n'oublions pas qu'en double sur une transatlantique, les skippers poussent les bateaux au maximum de leur potentiel… alors qu’en solitaire il faut savoir en garder sous le pied.
 
Pour les marins, leurs équipes techniques, mais aussi pour tous ceux qui aiment le Vendée Globe, cette Transat sera une mine d'informations à étudier et exploiter ensuite. On surveillera tout particulièrement bien sûr les derniers nés : Safran 2, Banque Populaire VIII, Edmond de Rothschild, Hugo Boss, StMichel-Virbac. Et ce, un an avant le grand départ en solo autour du monde…
 
Les 20 monocoques IMOCA au départ de la Transat en double :

- Banque Populaire VIII / Armel Le Cléac’h et Erwan Tabarly
- Bastide - Otio / Kito de Pavant et Yann Régniau
- Bureau Vallée / Louis Burton et Romain Attanasio
- Comme un seul homme-Stand as one / Eric Bellion et Sam Goodchild (GB)
- East Side Story / Nicolas Boidevézi et Ryan Breymaier (USA)
- Edmond de Rothschild / Sébastien Josse et Charles Caudrelier
- Hugo Boss / Alex Thomson (GB) et Guillermo Altadill (ESP)
- Initiatives-Cœur / Tanguy de Lamotte et Samantha Davies (GB)
- Le Bateau Des Metiers By Aerocampus / Arnaud Boissières et Stan Maslard
- Le Souffle du Nord / Thomas Ruyant et Adrien Hardy
- MACSF / Bertrand de Broc et Marc Guillemot
- Maître CoQ / Jérémie Beyou et Philippe Legros
- Newrest-Matmut / Fabrice Amedeo et Eric Peron
- O Canada / Eric Holden (CAN) et Morgen Watson (CAN)
- PRB / Vincent Riou et Sébastien Col
- Quequiner – Leucémie Espoir / Yann Elies et Charlie Dalin
- Safran / Morgan Lagravière et Nicolas Lunven
- SMA / Paul Meilhat et Michel Desjoyeaux
- Spirit Of Hungary / Nándor Fa (HUN) et Péter Perényi (HUN)
- StMichel-Virbac / Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye

Bruno Ménard / Agence Mer & Media