Actualité

Un skipper japonais candidat à l’Everest des mers !

Kojiro Shiraishi candidat au Vendée Globe 2016
© Billy Black / DPPI

C’est via une conférence de presse organisée à Tokyo que Kojiro Shiraishi a annoncé officiellement son intention d’être au départ du Vendée Globe 2016, en novembre prochain. « La voile est le seul sport qui concerne toute la planète » a notamment déclaré le skipper de « Spirit of Yukoh », puisque c’est ainsi que sera baptisé son monocoque IMOCA, en hommage à son mentor : Yukoh Tadda, chauffeur de taxi né en 1930 à Nagaoka (Japon), empreint de philosophie Bouddhiste et vainqueur en classe II du premier BOC Challenge (1982-1983).
Kojiro Shiraishi n’est pas un inconnu dans le monde de la course au large en Europe. On se souvient notamment qu’il fut équipier de Bruno Peyron en 1998 à bord du catamaran géant Explorer, lorsque celui-ci avait conquis le record de la traversée du Pacifique entre Yokohama et San Francisco. Il faut se souvenir également qu’il a déjà bouclé un tour du monde en solitaire à l’âge de 26 ans, avant de participer à la Velux Five Oceans, le tour du monde en solo avec escales. Une course qui lui avait plutôt réussi lors de l’édition 2006-2007, puisqu’il avait pris la deuxième place en 118 jours derrière un certain Bernard Stamm (103 jours). Pour l’anecdote, le bateau skippé alors par Kojiro s’appelait déjà Spirit of Yukoh et c’était l’ancien Tenemos de Dominique Wavre. Plus récemment, en 2008, Kojiro fit aussi partie de l’équipage chasseur de records du maxi-catamaran Gitana 13 de Lionel Lemonchois.
 
Promotion de la voile au Japon
Kojiro Shiraishi bénéficie du soutien de la Fédération japonaise de voile, son projet de participation au Vendée Globe 2016-2017 étant très axé sur la promotion de la course au large dans son pays. « Je souhaite être le premier, mais je ne veux pas être le dernier Japonais à participer au Vendée Globe » a-t-il notamment déclaré lors de sa conférence de presse. Kojiro a annoncé qu’il souhaitait participer à la transat New York-Vendée (Les Sables) – laquelle pourrait lui permettre de se qualifier pour le Vendée Globe – et qu’il lancera le mois prochain une campagne de financement participatif destinée à boucler son budget.

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016