Actualité

Vacations : Vivement le Horn...

Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on December 21st, 2016 - Photo Yann EliesPhoto envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 21 Décembre 2016 - Photo Yann EliesGrains et Arc-en-ciel

Jérémie Beyou (Maître CoQ) :

A propos de ses conditions de navigation
« Je navigue toujours en arrière d’une dépression. Le vent est très instable, il oscille entre 15 et 30 nœuds, avec de grosses bascules. En ce moment il y a même 34 nœuds. Or d’après le fichier de vent que j’ai réussi à récupérer il devrait y en avoir 15… Ces conditions sont assez difficiles mais au moins ça avance. »

Objectif Horn
« J’ai encore deux-trois galères qui me pourrissent un peu la vie. Le bateau n’est pas à 100 % mais je fais avec, je ne lâche rien. Il va falloir que je trouve un moment calme, demain j’espère, pour descendre complètement la grand-voile et finir de la réparer. Je reste malgré tout positionné en tête de flotte. Je fonctionne objectif par objectif : le prochain est d’arriver au cap Horn sans que le bateau ne se dégrade davantage. J’espère que ce passage se fera dans des conditions maniables. »

Une pensée pour Paul Meilhat
« J’ai une grosse pensée pour Paul (Meilhat) qui avait bien navigué jusque-là. Je suis triste pour lui. J’ai vécu la même mésaventure puisque j’ai abandonné le Vendée Globe suite à une avarie de vérin de quille il y a quatre ans. Je sais à quel point il est difficile de renoncer après avoir tant travaillé en amont. Quand un gars qui était près de toi abandonne, tu prends un coup au moral. Mais il faut prendre sur soi et continuer. »

Jérémie Beyou / Maitre Coq

Vacation de 5h avec Jérémie Beyou

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 


Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) :

A propos de son match pour la 5e place avec Jean Le Cam
« C’est sympa de faire route avec Jean. Nous sommes proches depuis cette tempête qu’il a fallu négocier au large de la Nouvelle-Zélande. Naviguer au contact permet de se confronter, en termes de vitesse et de stratégie. C’est aussi un plus au niveau sécurité dans ces mers isolées. »

Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on November 29th, 2016 - Photo Yann EliesPhoto envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 29 Novembre 2016 - Photo Yann Elies

Vacation de 5h avec Yann Eliès

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

« La vie est belle »
« Je navigue dans des conditions exceptionnelles depuis deux jours : pas trop de vent, du soleil et une grande houle agréable qui m’aide à avancer. C’est vraiment le bonheur ce début de Pacifique. J’ai pu aérer le bateau et le bonhomme, prendre le soleil sur le pont sans être emmitouflé, j’ai même pu marcher pied nu ! Nous allons rencontrer des conditions assez légères dans les prochaines 48 heures. Je vais en profiter pour continuer à recharger les batteries, faire le tour du bateau et bricoler un peu. Après les mésaventures subies ces derniers jours par Stéphane (Le Diraison), Thomas (Ruyant) et Paul (Meilhat), je mesure ma chance d’avoir un bateau en bon état à ce niveau du parcours. J’ai tout fait pour, je prends soin du matériel au quotidien. J’ai le sentiment qu’avec mon équipe technique nous avons fait les bons choix. Mais il ne faut pas crier victoire trop tôt, je ne suis pas encore aux deux-tiers du parcours… »

Vivement le cap Horn
« Je me sens bien moralement. J’attends avec impatience le passage du cap Horn, dans une grosse semaine. Quand je regarde la carte je me dis que nous naviguons dans un environnement hostile, loin de tout. J’ai hâte de remonter l’Atlantique Sud, de retrouver la chaleur, d’enlever des couches de vêtements, de me laver… »

ITV par Olivier Bourbon / M&M

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016