Actualité

Vacations : Eric Bellion "J’ai eu jusqu’à 73 nœuds"

Photo sent from the boat Comme Un Seul Homme, on January 26th, 2017 - Photo Eric BellionPhoto envoyée depuis le bateau Comme Un Seul Homme le 26 Janvier 2017 - Photo Eric BellionMécanique par 30°C

Eric Bellion, COMMEUNSEULHOMME
"C’est tonique actuellement, j’ai 40-45 nœuds de vent. Mais ça va bien mieux qu’il y a quelques temps. Les dernières heures j’ai eu jusqu’à 73 nœuds, donc 45 nœuds c’est le bonheur. Ça pousse, dans la bonne direction car je suis passé du bon côté de la dépression. Le bateau fait son job. Lorsque j’ai eu des grains à 70 nœuds il s'est couché une bonne dizaine de fois. Le pilote ne pouvait pas assumer le vent. Là ça va. Je me suis fait des petites frayeurs, notamment deux départs à l’abattée, dont un qui a emporté une des bastaques. Je commence à voir le bout du tunnel et la suite ça va être du près. Donc des virements de bord. J’espère arriver lundi."

"La remontée de l’Atlantique est fastidieuse. Mais cela fait partie de la magie du Vendée Globe. La course a été difficile, surtout à la fin. Je passe par différentes phases. Au fur et à mesure c’est difficile à encaisser. Mais que représentent deux jours de plus par rapport à trois mois ? En plus ça fait des histoires à raconter. J’ai vu un train de déferlantes. Le ciel était noir, la mer aussi, et il y a ce train qui est arrivé, bleu fluorescent. C’était un phénomène incroyable."

"Parfois j’en ai marre d’être trempé ou marre de la nourriture mais d’un autre côté je profite toujours de ce que je vis car dans quelques jours l'aventure sera terminée. Je me reprends vite et je me dis que je suis un privilégié. Normalement je vais finir mon Vendée Globe et c’est exceptionnel."

Photo sent from the boat Comme Un Seul Homme, on January 12th, 2017 - Photo Eric BellionPhoto envoyée depuis le bateau Comme Un Seul Homme le 12 Janvier 2017 - Photo Eric BellionCap Horn

Vacation de 12h avec Eric Bellion

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 


© Alan Roura - La Fabrique / Vendée GlobeAlan Roura, La Fabrique

"J’ai des hauts et des bas comme tout le monde sauf que certains marins ne le montrent pas. Moi je trouve ça intéressant de voir ce qui se passe réellement dans la tête d’un marin. C’est un jour sur deux. Aujourd’hui j’ai du soleil et des conditions sympas, ça glisse. Je suis à une semaine de l’arrivée. Je vais avoir du vent très variable. La météo change tous les jours, c’est ce qui me plombe le moral. J’aurais dû aller plus Nord dès l’équateur mais je ne pouvais pas. Vu le détour que je fais, je vais perdre pas mal de milles."

"Il y a une sacrée différence entre les fichiers et la réalité et même entre tous les fichiers. Dans la journée tu n'en as aucun qui est pareil. C’est dur de faire une navigation propre là-dedans. Je n’ai pas de budget pour prendre les fichiers comme le reste de la flotte."

"Je suis excité à l’idée d’aller au bout de l’aventure et de franchir la ligne dans pas si longtemps. Maintenant, il y a une peur, parce que c’était le plus gros projet que je pouvais porter. C’était un rêve de gosse, le projet d’une vie. A terre, je n’aurai plus de bateau, pas d'argent, je vais repartir presque à zéro. Je vais devoir me bouger pour remonter un projet concret avec un bateau plus puissant et revenir. Après plus de 100 jours seul sur l’eau, il faut s’y préparer. Tout va se terminer d’une seconde à l’autre. C’est étrange comme sensation. J’ai peur et je ressens un peu de tristesse au fond. Mais je fais au plus vite quand même.
"

Photo sent from the boat La Fabrique, on January 29th, 2017 - Photo Alan RouraPhoto envoyée depuis le bateau La Fabrique le 29 Janvier 2017 - Photo Alan Roura

Vacation de 12h avec Alan Roura

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

 

© Conrad Colman (DR)Conrad Colman, Foresight Natural Energy
"Malgré le fait que je vais subir la plus méchante dépression, tout va bien. C’est une grosse tempête juste avant mon arrivée. J’aurai sans doute 40-50 nœuds dans quelques heures avec une houle de 8-9 mètres. Cela va être très inconfortable. Le bateau est ausi prêt que possible."

Conrad Colman (Foresight Natural Energy)

Vacation de 11h avec Conrad Colman

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 
Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016