Actualité

Sept marins encore en course !

Didac Costa

Alan Roura (La Fabrique) est presque sorti de la zone de haute pression qui lui bloquait la route et qui a retardé son arrivée. Un vent de Nord-Ouest va se lever dans la journée (10 à 15 nœuds), avant de basculer à l’Ouest en mollissant. Pour Alan, la dernière nuit en mer se fera dans des conditions légères. Il devrait franchir la ligne d’arrivée demain entre 9h et 14h, après plus ou moins 106 jours de course. Le chenal est accessible jusqu’à 15h15.

Rich Wilson (Great American IV) est en arrière de cette zone de haute pression, il a commencé à ralentir ce matin. Il navigue dans un vent de Nord d’environ 10 nœuds qui va basculer au Nord-Ouest. Rich pourra faire une bonne route vers l’Est pendant 48 heures. Son ETA aux Sables : mercredi. Le centre de l’anticyclone des Açores s’est étendu vers le Nord ce qui explique la trajectoire de Didac Costa (One Planet One Ocean) qui gagne dans le Nord pour garder de la pression. Il devrait terminer son premier Vendée Globe jeudi prochain.

Romain Attanasio (Famille Mary-Etamine du Lys) progresse dans 20-25 nœuds de Sud. Il navigue du mauvais bord, sur sa dérive cassée. Pour le moment il n’est pas trop handicapé car il est vent arrière. Le problème va davantage se poser quand il va infléchir sa route pour passer au Nord de l’anticyclone, et naviguer plus près du vent.

Après des très belles moyennes hier, Conrad Colman (Foresight Natural Energy) doit faire du près dans 15 nœuds de Nord-Est. Pas simple avec un gréement de fortune... Son idée : gagner dans le Nord-Ouest pour pouvoir passer au-dessus de la zone anticyclonique, et ainsi attraper du vent de Nord pour faire route vers les Sables d’Olonne. Conrad est ce matin à 420 milles du but.

Pieter Heerema (No Way Back) profite de vents d’Est/Sud-Est de 15 à 20 nœuds pour continuer sa route vers la latitude des Açores, archipel qu’il va contourner par l’Ouest. Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) se rapproche de l’équateur. Un vent faible lui permet de progresser à environ 6 nœuds ce matin. Sébastien est à une quinzaine de milles de l’équateur qu’il devrait franchir sous peu.

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016