En bref

Bermudes 1000 Race : au coude à coude

Arrivée à Cascais
© Ricardo Pinto / Bermudes 1000 Race

Les concurrents de la Bermudes 1000 Race entre Douarnenez et Cascais sont arrivés à bon port à l’exception de Louis Burton (Bureau Vallée 2) qui a préféré revenir sur Lorient suite à la constatation d’un bruit anormal et persistant sous la coque de son bateau.

Ce qu’il faut retenir de cette première épreuve de l’année 2018 :

  • Paul Meilhat (SMA) est toujours aussi affuté. En tête dès le début de course, il a su tirer toute la quintessence de son monocoque et résisté à l’offensive des foilers.
  • Sam Davies (Initiatives Cœur), pour son retour au solitaire, a montré qu’il faudrait compter sur elle à l’occasion du prochain Vendée Globe. Elle finit à moins de 15 minutes du vainqueur malgré quelques soucis techniques qui l’ont lourdement handicapée en début de course.
  • Pour Fabrice Amedeo (Newrest - Art & Fenêtres) et Manuel Cousin (Groupe Setin), l’objectif premier était avant tout de se qualifier pour la prochaine Route du Rhum. C’est désormais chose faite.
  • Damien Seguin (Groupe Apicil) qui naviguait en double avec Jean Le Cam a pu optimiser la prise en main de son Imoca en bénéficiant des conseils du navigateur finistérien qui, fort de ses quatre participations au Vendée Globe, a dirigé la refonte du bateau de Damien.

Cap maintenant sur la Méditerranée du 1er au 8 juin pour les Monaco Globe Series. Plusieurs équipes ont prévu de profiter de cette incursion sur la Grande Bleue pour inclure des journées de relations publiques sur la côte d’Azur autour de l’événement.

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016