En bref

Corum L’Epargne est à l’eau !

© Eloi Stichelbaut / polaRYSE / CORUM L’Epargne

Le dernier-né de la flotte du Vendée Globe, Corum L’Epargne, a rejoint son élément de prédilection ce mardi 5 mai à Port-la-Forêt. Tout fraîchement sorti du chantier Mer Agitée, de Michel Desjoyeaux, « il flotte », comme l’a dit par tradition Greg Evrard, le directeur de l’équipe Corum L’Epargne. Et non seulement il flotte, mais il promet ! Le plan de pont, dessiné de sorte à protéger au maximum son skipper, Nicolas Troussel, saute aux yeux. Avec moult précautions pour le bateau, mais aussi pour les acteurs en cette période où le respect des mesures sanitaires est une priorité, Corum L’Epargne, a donc quitté la terre ferme pour la mer, où il a été déjà soumis à la pesée.

Les jours à venir seront consacrés aux tests de structure, de systèmes et de jauge. Puis viendra l’heure des premières navigations, lors desquelles Nicolas Troussel sera assisté de Nicolas Lunven, Sébastien Josse et Thomas Rouxel, trois experts de la mise au point, des réglages et de la performance. « Cette mise à l’eau ouvre un nouveau chapitre, s’est enthousiasmé Nicolas Troussel. Jusqu’à présent, nous étions dans la construction et l’organisation. J’attends avec impatience de pouvoir tirer le premier bord et ressentir les premières sensations d’équilibre et de vitesse. » Bon vent !

INFO : Corum L'Epargne crée aussi la nouveauté dans le monde digital. Mercredi, de 11h à 12h, l'Imoca Corum L'Epargne sera mis à l'eau virtuellement sur Virtual Regatta, mêlant des images réelles à des images virtuelles, et en alimentant les échanges via un fil de discussion sur Twitter. 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016