28 Décembre 2020 - 16h50 • 16046 vues

Partager

Article

François Patissier, un internaute passionné, s’est amusé à transformer le Vendée Globe en un sprint de 100 mètres en 10 secondes. Avec le calcul des écarts en distance et en temps qui en découlent... Savoureux !

Ses calculs se basent sur le classement du 26 décembre à 12h. Il a considéré une distance totale à parcourir de 45 105km sur 80 jours. Les chiffres sont arrondis.

« Après 6 secondes de course, Yannick Bestaven a parcouru 61 mètres. Il a 10 cm d'avance sur le 2ème, Charlie Dalin. Les marins classés de la 3ème (Jean Le Cam à 1 mètre) à la 11ème place (Louis Burton) se tiennent dans un mouchoir, en 50 cm. Sébastien Destremau ferme la marche à près de 21 mètres du leader.

Le cas de Jérémie Beyou est intéressant : moins d'1/2 seconde après le starter, il est retourné au départ alors que le 1er avait parcouru 3 mètres. Il est reparti après 1 seconde de course, avec 11 mètres de retard sur le 1er. Il a rattrapé son 1er concurrent après 4 secondes de course, avec près de 15 mètres sur le 1er, qui avait parcouru 42 mètres. Son retard maximum, 16 mètres, se situait à 5 secondes de course et 52 mètres parcourus par le 1er (en ayant déjà rattrapé 6 concurrents).

Actuellement (donc à 6 secondes depuis le départ du sprint), il a rattrapé dix concurrents et n'a plus que 11 mètres de retard sur le leader. Il a donc gagné 5 mètres en 1 seconde. S'il conservait ce même rythme, il pourrait reprendre la tête le 15 janvier, après 8,5 secondes de course et participer au sprint final. »